AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Une discussion pas comme les autres [PV Lily Berkelay]

AuteurMessage
avatar

Marouane C. Zer
» Gloomy Attendrissant

» Âge : 20
» Messages : 59
» Popularité : 80
» Race : Humain
» Profession : 3e Classe, 4e après les vacances.

MessageSujet: Une discussion pas comme les autres [PV Lily Berkelay] Mer 16 Mai - 21:37

Mirror on the wall, here we are again
Through my rise and fall
You’ve been my only friend
You told me that they can understand the man I am
So why are we here talkin’ to each other again....


La musique s'est arrêtée. La playlist est terminée. Par un mouvement presque inné, je remets la main dans ma poche, ressort mon portable et reprend la musique en boucle comme je le fait depuis 1h au moins. Puis, je reprends le crayon, et je recommence mon dessin de l'étang. Quelques moineaux se posaient près de moi, mais je m'en fichait, ce n'est pas pour eux que je suis là. Après toute une semaine de cours, de vertige dans les couloirs interminables, le changement de livres 2 fois par jour, le déjeuner assez calme et peu animé dans la cafét et les cours à nouveau, j'avais besoin de changer d'idées. Or, c'est presque la fin d'année, et les touristes commencent d'ores et déjà à squatter Londres. Comme si sa population actuelle ne suffisait pas !
Par contre, ce petit parc est plutôt isolé et beaucoup moins peuplé que le centre-ville, ce qui en fait l'endroit rêvé pour les amateurs de solitude.
La musique recommence. Ce genre de trucs est un paradis pour moi qui aime le dessin et qui a besoin d'inspiration.
Je termine donc mon dessin, que je juge plutôt réussi, sauf quelques canards que j'ai foiré. Je tourne la feuille, me lève, me dirige vers un angle différent, pose mon sac, m’assoie dessus à nouveau et recommence un nouveau dessin. Cette fois-ci, je ne vois plus de canard. L'étang sera plus facile à finir.
Je commençais juste à dessiner un petit nénuphar, quand je lève la tête et remarque une personne que je reconnais tout de suite; il s'agit de Mme. (ou Mlle.) Lily Berkelay, la directrice de la Rainbow Academy.
« Tiens, je ne savais pas qu'elle aimait la solitude aussi. Mais bon, qui sait quoi que ce soit sur elle ? » me dis-je. J'interromps alors mon dessin, me lève, se dirige vers la directrice, et dit d'un ton normal mais courtois.
« Bonjour, madame Berkelay. C'est plutôt calme ici, ne pensez-vous pas ?
Oh, je ne me suis pas présenté, je suis Marouane C. Zer, élève en 3e année dans votre académie. Je suis content de pouvoir vous rencontrer, pour vous remercier de l'invitation qui a vraiment changé ma vie. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Lily Berkelay
» Gloomy Spécial

» Messages : 534
» Popularité : 694
» Race : Fantôme
» Profession : Directrice

MessageSujet: Re: Une discussion pas comme les autres [PV Lily Berkelay] Jeu 17 Mai - 17:29

      ▬ Nicolas. Préparez mon ombrelle. Je sors aujourd'hui.


    Nicolas n'apprécie pas que tu sortes ainsi. Après tout, il te voit comme sa propre fille, et bien que tu sois vieille de plusieurs centaines d'années et qu'il ne puisse rien t'arriver, il continue de te regarder avec ce regard sévère avant de te tendre ton ombrelle à contre cœur, te murmurant simplement de prendre garde à ton apparence. Car tu le sais, depuis des années, tu es un fantôme. Mais au fil du temps, la puissance grimpant, tu parvins à prendre apparence et consistance humaine. Ce qui fait, qu'aux yeux de tout le monde, tu es une petite fille normale. Aux cheveux blonds et aux yeux bleus, mignonne, voire même adorable... Mais avec les traits de son visage si durs, si sérieux et si effrayants. Il n'est pas normal de voir une enfant comme toi. Tu le sais, mais tu n'es pas prête à jouer le rôle encore. Tu éconduis tout ceux qui t'approchent, veillant simplement sur tes élèves, ton école, tes vampire... Ta nouvelle famille. Vêtue d'une robe écrue, un ruban bleu pastel autour de la taille, une de ces robes que les jeunes filles de bonne famille portaient au dix-huitième siècle, tu mets l'ombrelle en dentelle, écrue elle aussi sur ton épaule et tu t'en vas, marchant comme les humains, ta robe bougeant au rythme de tes hanches à peine marquées, tes hanches qui seront éternellement enfantines. Tu auras onze ou douze ans pendant l'éternité. Cela ne te dérange pas, cela ne t'inquiète pas, tu n'y as d'ailleurs jamais songé. Tu ne perds pas de temps avec tout cela de toute façon, c'est superficiel.

    Il y a une ville que tu aimes particulièrement, c'est Londres, et à Londres, il y a un lieu que tu apprécies, c'est l'étang de Highgate park. Tu comptes bien t'y rendre. Nicolas t'accompagne jusqu'au bout de la rue, puis il te laisse partir, retournant à l'academy pour veiller sur ceux qui sont encore dans le bâtiment, pour ceux qui sont de sortie, ils rentrerons automatiquement à un moment venu. C'est ainsi, ils ne le contrôlent pas. La magie est puissante. Ta magie est puissante. Et tu le sais, c'est pour ça que tu as ce petit sourire sur ta peau pâle. Les gens te dévisagent, les gens te regardent, les gens se demandent surement qui est cette étrange petite fille, marchant seule dans les rues de Londres en pleine après midi alors qu'elle devrait être avec sa mère. Et surtout, tu entends des gens se demander pourquoi tu es vêtue de la sorte. Certains s'en amusent, d'autres apprécient. En général, les gens t'aiment au premier abord. C'est parce que tu as cette aura autour de toi lorsque tu sors, pour déjouer les soupçons. Cette aura que tu n'as pas dans l'école. Car dans l'école tu effraies les élèves. Et là aussi tu t'en amuses.

      ▬ Bonjour Marouane. Je sais qui vous êtes..


    Évidemment, tu connais tous les élèves. Tu viens d'arriver, tu l'as vu, alors tu es venue vers lui et il t'a tout de suite abordée. Tu t'assieds à ses côtés, dans l'herbe. Tu soupires faiblement, tu aimerais tellement réussir à ressentir l'herbe contre ta peau, mais tu n'as plus aucune sensation depuis que tu es un fantôme. On s'y habitue parfois. Gardant l'ombrelle sur son épaule pour ne pas que les gens voient les rayons du soleil passer à travers ton corps, tu regarde ton élève et tu lui souris, surprise de le voir te remercier pour l'invitation.

      ▬ Vous êtes vraiment ravi ? C'est étonnant. La majorité des élèves désireraient pourtant s'enfuir de l'academy. Ne trouvez vous pas ?


    Tu regarde le dessin qu'il a fait et tu souris à nouveau. Tu aimes les artistes. Après tout, il a été sélectionné lui aussi. Ce n'est pas pour rien, il y a plusieurs qualités qui sont bonnes pour en faire des vampires chez chacun de tes élèves. Tu hausses les épaules et tu poses ton regard sur les enfants qui jouent en riant, ne se souciant de rien. Ils n'imaginent pas que leurs parents peuvent être tués à n'importe quel moment. Bien que les années, les siècles soient passées, tu conserves ton accent italien d'origine. Cela a du charme d'après Nicolas.

_______________________
« Make a wish... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Marouane C. Zer
» Gloomy Attendrissant

» Âge : 20
» Messages : 59
» Popularité : 80
» Race : Humain
» Profession : 3e Classe, 4e après les vacances.

MessageSujet: Re: Une discussion pas comme les autres [PV Lily Berkelay] Ven 18 Mai - 23:03

This One’s for you and me
Living out our dreams
We are right where we should be
Lift my arms out wide
I open my eyes
And now, all i wanna see
Is a sky full of lighters...


La directrice s’est assise, mais elle porte toujours son ombrelle, et j’ai l’impression que ce n’est pas seulement un rôle esthétique. Elle me répond :
    ▬ Vous êtes vraiment ravi ? C'est étonnant. La majorité des élèves désireraient pourtant s'enfuir de l'academy. Ne trouvez-vous pas ?

Ma réaction fut presque immédiate :
-Je suis plutôt différent, et j’aime aussi ce qui est différent. Pour moi, des lieux comme la Rainbow Academy où je peux rencontrer tout type de gens sont comme un paradis.
Je lève mon regard et je remarque qu’elle observe le dessin. J’ai eu l’idée de lui offrir, mais cela serait inutile, et je ne suis même pas sûr si elle l’accepterais. Je décidais donc de m’abstenir, et lui demandai :
-Euh, mademoiselle, excusez ma curiosité, mais comment avez-vous eu l’idée de fonder l’academy ?
Un moment, un perturbement. Deux oiseaux tous blessés avaient l’air de se battre. L’un d’eux est tombé mort. L’autre, victorieux, se dandinait et traînait sa victime. Le cliché était beau et triste, comme un maquis brûlé.
Je feuilletais mon carnet à la recherche de feuille vide pour dessiner ce paysage. J’avais justement trouvé un, mais l'oiseau était déjà trop loin. Je soupirais et fermais mon carnet. Je commence à revoir dans ma tête toutes ces images qui défilent : mes parents, notre immigration à Londres, tous mes amis, la lettre de la Rainbow Academy, l'inscription, la rencontre avec une amie qui a fugué, la sortie au Highgate Park, la rencontre avec la directrice, et la réponse que j'attends toujours.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Lily Berkelay
» Gloomy Spécial

» Messages : 534
» Popularité : 694
» Race : Fantôme
» Profession : Directrice

MessageSujet: Re: Une discussion pas comme les autres [PV Lily Berkelay] Dim 20 Mai - 19:49

    Ce jeune garçon semblait véritablement heureux d'avoir été sélectionné pour devenir un futur grand vampire une fois ses études terminés. Tu hausses un sourcil, un peu surprise de voir un tel spectacle devant toi, tu ne t'attendais pas à ce qu'un de tes élèves soit heureux du triste sort qui lui avait été dessiné par toi même et tes plans farfelus. Ferait-il un bon vampire ? Forcément que oui, son sang avait été sélectionné parmi des centaines de milliers de personnes. Comme tous les enfants présents dans l'école, tous avaient été sélectionnés, tu ne peux pas avoir fait d'erreur. Pourtant, tu savais bien que cet enfant risquait de mourir à n'importe quel moment, parce qu'un des professeurs vampires ne se sera pas contrôlé et l'aura mordu, parce qu'un des zombies aurait voulu gouter à sa chair, tout ça tu le sais, tout ça tu en es consciente mais est-ce que cet enfant le sait ? Tu baisses le regard, maintenant ton ombrelle sur ton épaules, tes gants de soie soigneusement enfilés. Il n'était pas toujours facile de se matérialiser totalement et souvent, tes mains étaient bien plus transparentes que le reste de ton corps, c'est pourquoi tu portes souvent ces gants blancs. Enfant d'une autre époque vivant en deux mille douze. Une femme t'observe là bas, elle nourrit les canards de l'étang, c'est une vieille femme, si vieille que tu te demande si elle n'envie pas ta tenue datant du dix-huitième siècle. Certainement qu'elle devait porter des choses qui y ressemblait lorsqu'elle était enfant. Bien que ce ne soit pas la même époque encore. Mais tu t'en fiche, tu te contente de regarder le paysage et cet enfant avec qui tu discutes. Depuis toutes ces années sans changer de style, tu as l'habitude de ces gens qui te dévisagent sans cesse.

      ▬ Oh oui. Vous savez, Marouane... La vie à la Rainbow Academy est dangereuse, faites attention à vous tout de même, tout le monde n'est pas bon à rencontrer.


    Il te demanda alors comment avais tu eus l'idée de créer cette académie à l'ouest de Londres. Tu gardais le regard posé sur son dessin qui disparu de ta vue parce qu'il cherchait une autre feuille de papier. Tu ne savais pas ce qu'il voulait dessiner mais il sembla abandonner cette idée. Tu haussa alors les épaules et tu te concentra à nouveau sur la vieille et ses canard. Tu soupiras, pliant les jambes, installée comme une dame de bonne famille dans l'herbe. Par où commencer ? Ton regard se perdit dans les méandres de tes nombreux souvenirs. Tu te mit alors à parler, à voix basse, il ne faut pas que les gens t'entendent.

      ▬ La race de tes professeurs est peu nombreuse. Ils s'éteignent petit à petit et la race s'affaiblit... Je ne voulais pas que ces éternels ne disparaissent totalement, avant que cela ne se produise, j'ai créé cette académie.. Afin que la nouvelle génération soit meilleure que les anciens, que vous preniez la relève afin de repeupler la terre des seigneurs du sang.


    Tu marqua un temps d'arrêt, le cadavre de père te revenant à l'esprit. Ta seule famille maintenant, c'était les vampires, tu ne voulais plus voir mourir tes proches, alors il fallait qu'ils soient tous immortels. Mais seuls ceux ayant le sang pour, pouvaient devenir de vrais vampires. Aucun ne seraient de sang purs, à moins qu'il n'arrivent à trouver une humaine assez forte pour porter leurs enfants en leurs seins. Le seigneur O'Shanahan, désormais professeur de sport à l'académie avait tenté de se reproduire en engrossant une comtesse de son territoire en Irlande il y a deux siècles. Il avait eut le malheur de s'éprendre d'elle. Le bébé fut plus fort qu'elle et elle décéda en couche, le bébé lui demandant trop d'effort pour son faible corps. Le pauvre homme ne s'en était pas remit et tu le savais. C'est pourquoi tu soupirais une nouvelle fois, si les humaines n'étaient plus assez fortes pour soutenir le bébé d'un vampire pour recréer les sangs purs, il fallait alors des vampires créés par l'originelle. Ils seront plus puissants que les simples mordus, mais pas aussi puissants que les sangs purs. C'était une bonne alternative. Mais tout cela, les élèves n'avaient pas le droit de le savoir.

      ▬ Et puis... N'est-ce pas un beau présent que d'offrir l'immortalité à certaines personnes ? Je pense que les élèves devraient nous remercier de ce que nous préparons pour eux. Nicolas, le zombie m'a aidé à créer cette école avec les jumeaux Romanov... Depuis des siècles nous travaillons sur cette école et enfin elle voit le jour...


    Tu marquas une nouvelle pause, songeant à tout ce que tu avais dû faire afin de réussir à construire cette école, c'était un projet dur et fatiguant même pour des zombies et une petite fille fantôme. Tu poussa un énième soupir, comme fatiguée de tous ces souvenirs douloureux. Aux yeux des Londonien, la Rainbow Academy était une école très prisée et sélective puisqu'on y entre seulement sur invitation et que personne d'extérieur ne peu y entrer si ce n'est les parents pour visiter l'école lors de l'inscription des élèves. Mais tout le monde est ensorcelé. Les parents pour aimer l'école, les enfants pour ne rien dire sur les vampires et autres créatures peuplant l'école et pour ne pas s'enfuir trop longtemps. Ta magie est puissante Lily et tu le sais, tu l'utilise chaque jour pour faire vivre cette école. Ton but sera bientôt atteint. Il te suffit d'attendre un petit peu... Tu souris maintenant, relevant le visage pour regarder cet élève étranger.

      ▬ Dites moi Marouane, vous dessinez souvent ? J'ai aperçu ce que vous aviez dessiné tout à l'heure, c'était très joli...

_______________________
« Make a wish... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Marouane C. Zer
» Gloomy Attendrissant

» Âge : 20
» Messages : 59
» Popularité : 80
» Race : Humain
» Profession : 3e Classe, 4e après les vacances.

MessageSujet: Re: Une discussion pas comme les autres [PV Lily Berkelay] Jeu 24 Mai - 23:59

This is not the end
This is not the beginning,
Just a voice like a riot
Rocking every revision
But you listen to the tone
And the violent rhythm
Though the words sound steady
Something empty's within 'em


J'avais enfin reçu ma réponse. Elle était satisfaisante. Mais j'ai l'impression que c'est un but plus personnel que ça.Elle avait réagi différemment quand elle parlait de l'Academy. Une certaine tristesse lourde pesait sur elle, et quoiqu'elle essaie de la dissimuler, elle est visible. Du moins pour moi. Mon père m'a toujours dit que je suis doué pour deviner les sentiments des gens. Peut-être parce que moi-même j'ai dû dissimuler mes propres sentiments pendant un long moment.

-Je vois...En effet, bien des personnes seraient avides de cette immortalité, mais cela n'équivaut pas au bonheur...Au contraire, ça pourrait causer un malheur extrême. C'était une bonne idée de choisir vous-même vos élèves. N'importe qui ne peut pas devenir vampire, c'est un pouvoir trop puissant pour certaines personnes...

Je disais ces derniers mots avec un air attristé et plutôt sérieux, je ne savais pas pourquoi, mais je pensais à mes parents. J'ai maintenant l'impression qu'ils me cachent quelque chose. Leur bizarre attitude positive envers la RA, leur comportement...

Soudain, elle dit :

    ▬ Dites moi Marouane, vous dessinez souvent ? J'ai aperçu ce que vous aviez dessiné tout à l'heure, c'était très joli...


Je souris, non pas un sourire de vanité ou de satisfaction, mais un sourire amical et modeste, un sourire de ceux qui entrent au plus profond de n'importe qui. Je répondis alors :

-Oui, en effet. L'art en général est une de mes passions. J'aime aussi la musique, le théâtre et l'infographie. Je trouve de la liberté dans ce domaine, contrairement aux sciences où on doit rester dans les limites des lois universelles. Pouvoir créer soi-même ses lois sans vraiment les respecter, c'est très lunatique, mais c'est intéressant.

Un moment de silence. Un moment paisible, pendant lequel je contemplais longuement l'étang, dans lequel barbotait un canard vert, ainsi qu'un magnifique cygne blanc nageant avec une sorte de grâce remarquable.
J'analysais ce que Mlle. Berkelay m'a dit, et une certaine phrase me toucha brusquement. Elle avait parlé de danger. Mon regard changea aussitôt. Mes yeux bruns d'habitudes virent à cause du soleil vers le rouge, ce qui est signe d'un sentiment négatif chez moi.
Le ton de ma voix changea brusquement, et je dis avec une légère crispation :

-Vous savez Mlle., c'est très humanitaire de votre part d'essayer de préserver cette espèce immortelle, cependant, nombreux sont les gens malhonnêtes dans cette école. Cependant, qui suis-je pour dire ces paroles ? Un simple enfant de 13 ans qui ne connaît rien à la vie et qui est plutôt ignorant.
Je m'excuse, je retire les paroles précédentes, j'espère que vous ne les prendrez pas mal.


Maintenant, le silence pesait sur l'atmosphère plutôt que de l'alléger. J'avais lâché inconsciemment des paroles que je ne devais pas dire. J'ai commis une faute grave.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Une discussion pas comme les autres [PV Lily Berkelay]

Revenir en haut Aller en bas

Une discussion pas comme les autres [PV Lily Berkelay]



           Page 1 sur 1
Sauter vers: