AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

In Between Dreams :: Raven Vergan.

AuteurMessage
avatar

Nar O'Shanahan
» Gloomy Vigoureux

» Âge : 23
» Messages : 430
» Popularité : 496
» Race : Vampire
» Profession : Professeur de Sport.
» Absence : None.

MessageSujet: In Between Dreams :: Raven Vergan. Mar 8 Mai - 15:30

    J'avais vaguement sourit, il m'avait amusé. Nous nous étions séparés à la sortie de la salle des fêtes, je lui avais dis que nous nous retrouverions dans une demi heure devant la porte de l'école. Ainsi nous irons tous deux à cette partie de chasse tant attendue. Je rentrais alors rapidement chez moi, Iccs n'était pas encore rentré lui, je ne sais pas comment il avait réagit face au sang dans la salle des fêtes mais une chose est sure, il était le cadet de mes soucis ce soir. Car ce soir, je m'occupais de son frère, Raven. Enfin une partie de chasse avec lui, depuis tout ce temps. Je reposais mon déguisement dans un carton et j'enfilais une tenue normale, un pantalon fin, sombre et une chemise simple surplombée d'une veste de la couleur du pantalon, un coup de peigne dans mes cheveux et je repartais vers notre point de rendez vous. La dernière fois que j'avais chassé avec Raven cela devait être lorsque nous étions adolescents et pas encore mûrs tous les deux. Iccs lui, restait toujours à la maison, préférant ne pas nous voir jouer avec nos diverses victimes alors que nous nous en délections parfois dans un rire malsain. Je me languissais de ce temps où je me fichais de tuer tout le monde sans aucun scrupule. Mais avec les années et le progrès, faire disparaître un corps vidé de son sang était bien plus difficile que lorsque les gens qui faisaient l'ordre étaient tous corrompus et bêtes comme leurs pieds. Maintenant, il y a des spécialistes, ils font des analyses et recherchent à tous pris le tueur. Mais ! Heureusement pour nous, à la Rainbow Academy, il y avait des zombies, et les zombies, eux, ils aiment la chaire humaine. J'avais alors pris l'habitude de leur apporter le cadavre de mon repas après l'avoir vidé de son sang. C'était à eux de faire ce qu'ils voulaient de la carcasse après. Ainsi, ce n'était plus mon problème. Je soupirais, marchant les mains dans les poches, avant de déboutonner un bouton de ma chemise, je serais plus à l'aise. J'avançais lentement vers le point de rendez vous où je retrouverais mon ami d'enfance, mon rival depuis toujours. Oh Raven. On va s'amuser ce soir !

    Il était arrivé, je ne savais pas si je l'avais fais attendre mais un coup d'œil rapide à ma montre me prouva que j'étais dans les temps alors je n'avais aucunement le besoin de me faire pardonner. Je sortis les clés de ma voiture de luxe et je lui fis signe de me suivre jusqu'au parking des professeurs, où ma belle voiture nous attendait, prête à rugir dans la noirceur de la nuit qui était bien entamée maintenant. L'air semblait être frais, je ne saurais vous le dire, cela fait bien longtemps que mon corps ne fait plus attention à la température qui pourrait plaire aux humains. L'ouverture automatique des portes se fit et je pris place au volant, attendant qu'il me rejoigne. Une fois cela fait, je soufflais, d'un air amusé, presque sadique alors que mes canines pointaient sur mes lèvres. « On va s'amuser ce soir... » Puis je démarrais rapidement, avançant dans les rues de Londres, si sombres qu'elle nous gobaient dans leur immensité fine et insalubre. Direction le Nord. Camdem Town était le quartier idéal pour ce que nous allions faire. Raven aimait le sang de luxe, le bon sang, le sang qui nous fait sourire, perdre la tête d'ivresse et surtout le sang qui nous rend si puissant qu'on se sent plein d'énergie pour des siècles encore. Ce sang qui nous fait revivre notre grandeur d'antan, jamais éteinte, la lueur de la puissance qui brulait en nous. Oh oui, je savais que Raven allait aimer. J'avais remarqué plusieurs soir de suite que deux jeunes femmes passaient leurs nuit dans le cimetière de Highgate, dans la partie ancienne du cimetière comme si elles étaient fascinées par ces vieilles tombes abandonnés. En vérité, ces deux filles vivaient ici seules depuis la mort de leurs parents dans une petite maison où elles passaient leur temps à prier. Vierges, pures et seules. Inconnues de tous. Elles étaient la perle rare. Toutes deux aussi belles que des diamants, une odeur à faire saliver un vampire et surtout, les pulsations de leurs cœurs battant à l'unissons provoquent une mélodie si douce qu'il n'y a aucun doute, ces deux femmes là sont le repas idéal.

    Pourquoi ne les avais-je pas dévorées lorsque je les avais découvertes ? Tout simplement parce que je préfère garder les perles rares pour les grandes occasions, telle que celle ci. Évidemment cette invitation à chasser n'était pas anodine, je savais très précisément que je voulais emmener Raven boire le sang de ces pucelles délicieuses. Dans un recoin aussi retiré que celui ci, nous pourrions jouir de tous les joies que cette nourriture pourrait nous procurer. Ainsi, Raven verrait que je n'avais pas changé sur certains points, je n'avais aucune pitié pour ma nourriture, j'aimais jouer avec celle ci, et j'avais toujours besoin de la meilleure qualité qu'il soit pour me satisfaire amplement. « J'espère qu'elles te plairons... C'est du grand cru.. Il va juste falloir savoir les attraper. » Dis-je alors que je coupais le moteur, garé devant le cimetière. Mon regard bleu se posa sur le visage de mon comparse et je me mordis la lèvre, presque impatient. « Mais... Je suppose que ce ne sera pas un problème pour toi, n'est-ce pas... ? » Je haussais les épaules et je sortis de la voiture, avançant jusqu'à l'entrée de la partie abandonnée du cimetière. Comme prévu, au loin une petite maison était là, elle devait être au gardien du cimetière, là où vivaient les pucelles. J'entendais d'ici crépiter un feu de cheminée. On allait vraiment s'amuser ce soir.

_______________________


Merci Allan ♥

Iccs Vergan a écrit:
Cette douceur destructrice, cette violence de velours... Qui n'aurait pas eu peur, de ce calme qui ne cachait qu'une rage prête à exploser ?


Merci Marouane:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Raven Vergan
» Gloomy Attendrissant

» Messages : 51
» Popularité : 61
» Race : Vampire
» Profession : Professeur de mathématiques

MessageSujet: Re: In Between Dreams :: Raven Vergan. Dim 20 Mai - 14:35

    La fête s’était terminée plus rapidement que prévu, que je l’avais prévu même, et non pour mon plus grand désespoir, bien au contraire : je ne comptais pas m’y attarder de toute façon, j’avais bien mieux à faire que de regarder ces stupides créatures humaines danser, des camarades vampires inférieurs se contenter de ce sang bas de gamme et ces incapables et inutiles zombies… ne rien faire. Mais j’avoue que si je pensais que rien n’allait m’occuper durant cette soirée minable, Nar avait comblé mon ennui : une discussion qui pouvait sembler quelque peu tendue, voire même agressive à cause de la lueur présente dans nos regards, avait pris place et m’avait occupé pendant quelques minutes. Cela avait été plaisant, c’est vrai, mais ne pouvait durer pendant plusieurs heures. Je n’avais aucunement dans l’intention de dévoiler toutes mes cartes durant la soirée, et j’étais las des regards qui pouvaient se poser sur nos deux silhouettes légèrement rapprochées. Fatigué des regards, moi ? Oui, cela pouvait arriver, être constamment dans la lumière avait le don de m’agacer certaines fois, et cela avait été le cas pendant cet instant précédent. J’étais donc remonté dans ce qui me servait de domicile à cette école, lieu loin d’être plaisant, mais je suppose que cela pouvait faire l’affaire jusqu’à ce que je récupère le médaillon. Je m’étais débarrassé de cet affreux costume, avais rangé les ailes dans le fond de l’armoire et m’étais entièrement changé, me revêtant de mon indémodable et inséparable manteau bleu orné de ses serpents d’argents pour finalement passer une main dans ma chevelure parfaite, laissant ces simples mèches rebelles tomber sur mon front. Un sourire, ma langue passa sur mes canines et je pus sortir, fin prêt pour ce repas nocturne qui m’attendait.


    J’étais arrivé en avance sans vraiment de raison. C’était une habitude que j’avais adopté depuis de nombreuses années, arriver en avance quand je devais me rendre quelque part avec une connaissance. Appuyé contre le mur, bras croisés, yeux fermés, j’attendais. Et je réfléchissais surtout à l’endroit où comptait m’emmener Nar. Je ne connaissais que peu les lieux, car après tout, je n’étais arrivé que depuis peu de mois. J’eus un demi-sourire en sentant sa présence et rouvris les yeux pour les poser sur son corps un instant. Toujours le même… une tenue simple, discrète, mais qui portée par lui ne faisait que le faire resplendir, comme toujours, en vérité. Je le suivis, m’asseyant calmement dans la voiture avant d’avoir un léger rire à ses paroles. S’amuser, avait-il dit ? Possible. Je n’avais pas chassé en la compagnie d’un comparse vampire depuis bien longtemps… Mais je ne savais pas si cette chasse avec Nar allait être un divertissement. C’était, je pense, plus un défi qu’autre chose : voir si l’un d’entre nous était trop rouillé pour abattre nos cibles sans peine, avec le sourire que nous ornions tout deux il y a quelques temps de cela. Toujours silencieux, je plongeai mon regard dans l’obscurité de la nuit, les quelques lampadaires posés régulièrement sur les trottoirs défilants à toute vitesse. Je m’attendais à ce que Nar parle, ressasse le passé, mais non, rien. Il se concentrait sur sa conduite, certainement impatient d’arriver vers nos proies. Ses canines finement aiguisées pointaient sur ses lèvres délicatement rosées, tout comme les miennes, finalement. Je pensais pouvoir me passer d’un repas superflu, m’étant nourri il y avait peu, mais… je suppose que le fait de ne pas savoir où m’emmenait Nar ne faisait qu’accentuer ma faim. Nous étions tous deux les mêmes, à ce niveau : sang de luxe, carnage monumental, souffrance absolue. Enfin, c’est ainsi que Nar avait été. L’était-il toujours ?


    Nous arrivâmes enfin au lieu voulu. Un cimetière ? Rien de bien palpitant. J’observai alors les lieux. Silence absolu, obscurité parfaite sauf, bien entendu, la petite maison légèrement illuminée où nous allions sans doute nous nourrir. « Pour qui me prends-tu, Nar ? Comme si moi, je pouvais avoir un problème durant la chasse… ». Mon sourire s’étendit légèrement sur mes lèvres alors que je regardai rapidement mon comparse, avançant silencieusement dans ce cimetière. Dans de nombreux mythes, j’avais pu lire que les vampires aimaient ce genre de lieux. Balivernes, je déteste bien ses endroits. Aucune vie, rien. J’avais besoin d’une créature humaine qui bougeait encore, se débattait sous mes doigts et sous mes crocs. Alors les cimetières, je m’en passais bien. Cependant, j’aime quelquefois regarder les noms sur les tombes, voir si j’ai connu certaines personnes enterrées au milieu des vers. J’en connais plus que je ne peux le penser, à chaque fois. Mais passons. Attardons nous sur ce succulent repas à portée de crocs. « Je suis curieux de voir comment tu vas t’y prendre. Après tout, nous n’avons pas chassé ensemble depuis… Oh, environ un siècle, non ? ». Une fois de plus, je souris légèrement. Je me souvenais parfaitement de notre dernière chasse commune. Un excellent défi. Nous nous étions simplement amusé à voir qui de nous deux était capable de se nourrir de plus d’humain que l’autre pendant une nuit complète. Je ne sais plus exactement qui avait gagné, qui avait tué le plus de personnes, mais j’étais sûr pourtant que j’étais le plus fort. Cette réflexion n’a pas changée, pendant toutes ces années. « Je t’écoute, mon cher. Comment comptes-tu t’y prendre ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

In Between Dreams :: Raven Vergan.



           Page 1 sur 1
Sauter vers: