AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

[Terminé] Fright Night

Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

Jessica Wolford
» Nouveau Gloomy

» Messages : 39
» Popularité : 49
» Race : Humaine
» Profession : Sixième année

MessageSujet: [Terminé] Fright Night Mar 27 Sep - 17:59


Une semaine, trois jours et deux heures. C'était à vue de nez le temps qu'avait passé Jessica dans sa nouvelle école. A suivre des cours pas plus intéressants qu'ailleurs, à rencontrer les mêmes cons, les mêmes intellos, les même cinglés. A s'ennuyer. Une semaine, trois jours et deux heures, et ça ne serait pas une minute de plus. Armée de son sac à main en cuir brun et de ses boots imitant à la perfection celles des militaires des anciennes guerres, la jeune fille sorti de l'école et se dirigea vers les rues de la capitale d'un pas décidé.
Elle ne reviendrait pas, elle ne reviendrait pas, elle ne reviendrait pas.
Il y avait ce bar, qu'elle avait déjà fréquenté une ou deux fois par le passé et qui faisait des cocktails chavirant, pour presque rien. L'ambiance était festive quelle que soit l'heure de la journée, et comme le ciel s'était couvert de lourds nuages il sembla à Jessica qu'il valait mieux qu'elle se trouve un toit rapidement. Alors elle entra. Elle posa son sac sur une chaise, s'installa sur celle d'à côté, et saisit la carte des boissons pour choisir presque au hasard celle qui allait la désaltérer ce soir là. Il n'était pas loin de 21h et à travers la fenêtre, contre laquelle la blonde en fuite était installée, on pouvait voir la rue et son inactivité frappante. Peut être à cause du mauvais temps. Peut être parce que tout le monde dînait sagement à l'abri...
Jessica fronça les sourcils. À l'abri de quoi exactement ? Qu'y avait-il à craindre ici, à part l'ennui ? Soupirant de lassitude, a jeune fille passa une main dans sa crinière dorée en adressant un vague sourire au serveur qui s'approchait de sa table.

-Bonsoir. Un Bloody Mary, s'il vous plait. Corsé, hein.

Il ne lui demanda pas si elle était majeure. Elle avait l'air, majeure. Ça suffisait amplement comme excuse, si jamais quelqu'un venait faire une réflexion. Et puis, on ne pouvait pas refuser un verre à une paire d'yeux aussi intenses... Dommage que son visage manque de grâce. Un peu trop dur, un peu trop volontaire.
Jessica regarda partir l'homme en tablier avec un regard intrigué. Elle avait vu dans ses yeux, l'espace d'un instant, défiler une longue réflexion qu'elle n'était pas en mesure de comprendre. Lire dans les pensées devait être bien pratique, dans ces moments là. Cela permettait d'assouvir la curiosité des uns et de réconforter l'égo des autres. Même si dans True Blood, Sookie avait l'air de souffrir de ce don dont elle disposait. Foutue fée qui se tapait la moitié de la ville. Berk.
Le bruit d'un verre entrant en contact avec le bois de la table fit sortir Jessica de ses pensées lugubres. Elle ne faisait pas partie de ces minettes qui fantasmaient sur le côté brutal et sauvage des vampires. Pire, ça la dégoutait. C'était la raison pour laquelle, après avoir regardé avec avidité toutes les saisons de cette série plus trash et plus gore à chaque épisode, la demoiselle s'était rabattue sur les bons vieux clichés de Buffy. Là au moins les méchants étaient toujours méchants. Presque. Et les vampires crevaient au même compte que n'importe quel monstre. Presque.

Le regard plongé dans le liquide rosé de son cocktail, la jeune Wolford se surpris à vouloir retourner au pensionnat. Elle était plus fatiguée qu'elle ne l'avait cru, et Londres manquait tellement d'entrain qu'il y avait sans doute plus à faire à la Rainbow Academy. Elle sirota sa boisson, soupira, tapa sur la table du bout des ongles et aperçut du coin de l'oeil un mouvement rapide dans la rue pourtant sombre et paisible. Personne ne sembla réagir dans le bar.
Intriguée, elle larga l'argent à côté de son verre qu'elle vida d'une traite, s'empara de son sac et sorti, guettant le moindre bruit. Personne. Et c'était sans doute ça le plus étrange : pas le moindre bruit ni la moindre voiture dans la rue. Seuls quelques passants apparaissaient au loin au carrefour, silhouettes furtives et éphémères.
Et puis l'écho d'un choc parvint aux oreilles de Jessica. Cela venait d'une ruelle perpendiculaire à celle-ci. S'y avançant avec prudence, cherchant à percer l'obscurité de son regard, l'intrépide demoiselle chercha ce qui avait bien pu attirer son attention. L'éclat terne d'un lampadaire lui donna la réponse : un homme sale et haletant se tenait face à une silhouette plus féminine, la menaçant de la pointe d'un couteau.

-Dégage de là toi ! Allez casse toi c'est pas tes affaires !

Et Jessica s'élança. Parce qu'elle avait beau être intrépide et généreuse, elle était aussi très conne. D'autant plus qu'elle n'avait pas vu l'autre couillon planqué un peu en retrait à l'abri des ombres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Ysé Moonstone
» Gloomy Adroit

» Âge : 23
» Messages : 159
» Popularité : 172
» Race : Humaine
» Profession : Septième année
» Absence : Aucune

MessageSujet: Re: [Terminé] Fright Night Mer 28 Sep - 14:54

Moi, petite rouquine je décidais que ce soir je sortais ! Bon j'étais plutôt du genre à ne pas avoir de vie et à passer ma vie sur mon pc ou encore à regarder pour la énième fois les saisons de Vampire Diaries en rêvant que Damon Salvatore existe pour du vrai. Je suis sûre qu'il va il y avoir un de nos professeur qui lui ressemblera, ce sont des vampires alors ils sont trop cool ! Moi j'adore tout ce qui est cool et ce qui se rapporte aux vampires ou aux loups garous, ils sont tellement mais alors tellement cool. On les reconnaît tout de suite parce qu'ils ont tellement plus la classe que nous pauvres humains.

Bref, tout ça pour dire que je décidais de sortir, on était vendredi soir et j'étais toute folle à l'idée d'aller visiter la ville de Londres la nuit. J'avais pensé trouver quelqu'un pour sortir avec moi mais la plupart des élèves ne semblaient pas vraiment motivés à sortir avec moi. Je ne sais pas si c'est moi ou si c'est parce qu'ils ont peur de sortir. Boarf, moi je haussais les épaules et je sortais quand même. Une fois dehors, je ne pensais qu'à une chose, acheter des magasines sur les vampires et mes acteurs préférés. Seulement... A cette heure ci il n'y avait rien d'ouvert capable de vendre un pauvre petit magasine avec des mecs capables de faire mouiller ma culotte. Je remis rapidement en place mon petit short en jean ainsi que ma veste en jean de la même couleur avant de me mettre à marcher dans les rues, découvrant petit à petit le monde de la nuit, vous imaginez si les vampires existaient vraiment ? Ce serait une chose tout à fait terrifiante et passionnante à la fois. Si jamais je rencontre un vrai vampire un jour, je le supplie pour qu'il me transforme, un peu comme Bella dans Twilight. Elle est trop bête elle parce qu'elle tombe enceinte avant d'être une vampire. Moi j'aurais voulut devenir vampire comme ça je n'aurais jamais eus d'enfant, cela aurait été trop génial !

Fixer mon apparence dans le temps, être une belle rouquine tout au long de ma vie ! Cela aurait été tellement cool que je pourrais faire tout ce que je veux. Vous imaginez, si on est immortel, et bah on est tout simplement vivant pour toujours ! On aurait le temps d'apprendre plein de trucs et mieux encore j'aurais tout le temps que je voudrais pour regarder tous les épisodes de mes séries et me revoir Vampire Knight autant que je veux ! Mais alors que je passais près d'une petite ruelle, j'entendis du grabuge, une fille blonde venait de rejoindre des garçons qui agressaient une fille qui semblait terrorisée, cette blonde sortait de nulle part c'était comme une apparition magique, j'en étais restée bouche bée à l'entrée de ce cul de sac. Si ça se trouve c'était une super héros ou alors c'était elle la vampire qui existe vraiment ! Une gentille alors qui protège les humains des gangster comme ceux là ! Ouais c'était trop cool ! Mais apparemment elle aurait besoin d'aide car elle avance vers un des garçons mais elle ne voit pas celui qui arrive derrière elle, sortant de l'ombre. Mon sang ne fit qu'un tour, je devenais Dark Ysé ! Moi aussi je voulais être une super-héros, et si la fille elle avait des pouvoirs magiques elle pourrait m'apprendre. Alors je m'avance aussi dans la rue et je sors une bouteille isotherme pleine de café de mon sac et je la lance en plein dans le crâne du mec qui s'avançait derrière elle.

« Mange ça gros tas de camembert pourri ! » Hurlais-je alors pour alerter la belle blonde. J'étais fière de moi et je leurs offrais un magnifique sourire Colgate en bombant le torse comme si je venais de faire quelque chose d'extraordinaire. Le mec qui s'était prit la bouteille était sonné et se tenait le crâne contre le mur. Héhé, trop bonne la meuf. Je me tournais alors vers l'autre qui avait un couteau, il était plus effrayant et il ne me disait rien qui vaille. Je grimaçais mais rejoignait la blonde là où elle était. Pendant ce grabuge, l'autre fille s'était enfuie en hurlant. Et je crois que le mec au couteau il est pas content d'avoir perdu sa cible. « Ah... Héhé salut toi.. Sympa le couteau.... » Dis-je pour essayer de détendre l'atmosphère. Mais je crois que j'ai raté en fait.

« Vas-y ! Neutralise le ! » Avais-je murmuré à la blonde, persuadée que si elle avait des super pouvoirs trop cool c'était maintenant qu'elle allait les utiliser. L'autre était encore bien sonné, même si je faisais l'idiote et que j'étais dans mon monde, je le surveillais du coin de l'œil. On ne sait jamais avec les gangster, parfois ils sont genre trop trop méchants.

_______________________


« Dans mon monde à moi, y'a que des poneys ! Ils mangent des arc-en-ciel et font des cacas papillons ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Jessica Wolford
» Nouveau Gloomy

» Messages : 39
» Popularité : 49
» Race : Humaine
» Profession : Sixième année

MessageSujet: Re: [Terminé] Fright Night Mer 28 Sep - 15:52


Premier réflexe ?

-Merde..!

Deuxième réflexe ?

-Mais merde...

Troisième réflexe ?

-Putain mais qu'est-ce que...

Jessica n'était pas une flèche, et l'adrénaline qui boostait ses sens n'aidait pas vraiment ses neurones à se connecter. Elle avait voulu faire la maline, mais se trouvait bien embêtée à devoir s'occuper d'un malfrat en plus et d'une gamine sortie de nulle part.
L'homme était resté relativement discret à l'approche de la blonde qui, prise d'un instinct de justicière, s'était avancée dans un combat qui n'était pas le sien. Gérer un voleur, ça pouvait encore aller. Mais dès lors qu'elle se trouvait en infériorité numérique Jessica se mettait en danger.
C'est alors que, sortant également de nulle part, une rousse s'était incrustée. Pour venir en aide, visiblement, à coup de bouteille. Super, l'idée. Résultat elles étaient désormais deux nanas, dont une visiblement loin d'atteindre l'âge adulte, contre deux types armés et très mal intentionnés. Dans le meilleur des cas, elles s'en sortiraient avec quelques blessures, assez pour les faire taire. Mais si les criminels optaient pour le pire...
D'autant plus qu'elles n'étaient pas désagréables à regarder. Deux minois relativement mignons, une silhouette aguicheuse dont l'une et l'autre semblaient savoir jouer, ça suffisait généralement aux mâles en rut pour se faire plaisir. Jessica n'était pas prête à prendre ce risque, et encore moins à se faire éventrer par deux détraqués sexuels. Et comme elle n'était pas non plus du genre à réfléchir pendant trois plombes avant de prendre une décision, elle opta pour la première lui passant à l'esprit. A savoir, prendre les débiles par surprise en les attaquant de front.

Pas brillant comme idée. C'était loin d'être la meilleure façon d'éviter d'être blessée. Pourtant contre toute attente ça sembla fonctionner. Jessica avait saisit la main de la rousse pour l'entrainer avec elle sans la moindre hésitation. La laisser derrière aurait été comme sacrifier une chèvre pour attirer un T-rex. Comme dans Jurassic Park.
Fonçant dans le tas, de la manière la plus bourrine possible pour repousser les agresseurs, la blonde tirant la rousse réussit à passer le barrage que les deux hommes formaient, et se mis à courir comme une dératée pour arriver au bout de la rue et s'enfuir le plus loin possible. Il fallait les semer, les perdre, quitte à se perdre soi-même. Au pire elle avait toujours son téléphone portable, quelque part dans sa poche.
A mesure qu'elle s'enfonçait dans le Londres nocturne en tirant comme un boulet l'inconnue aux cheveux roux, Jessica reprenait progressivement ses esprits. L'adrénaline avait fait son office, et si son cœur battait aussi fort dans sa poitrine ce n'était plus de peur mais de fatigue. Et comme une douleur dans ses côtes, semblable à un point de côté, l'empêchait de poursuivre sa course, la blonde lâcha la main de sa compagne d'infortune et s'adossa à un mur, regardant nerveusement autour d'elle. Personne. Pas de psychopathe à leur poursuite. Rien du tout même. C'était pas forcément bon signe non plus.

-On fait quoi ? On se planque ?

Tendue, le regard fuyant, Jessica chercha son portable dans la poche de sa veste, en vain. Il avait dû tomber pendant la fuite, et gisait probablement dans un caniveau. Tant pis. Elle soupira, lassée de cette soirée de merde, et observa sa main avec une pointe de surprise. Le bout de ses doigts était rougi de sang. Jessica blêmit, et tâtonna ses côtes en retenant son souffle. Ce qu'elle pensait être un point de côté était en réalité une égratignure causée par un coup de couteau, que l'épaisseur de la veste avait fort heureusement amorti. Rien de grave. Mais...

-Hé... ça va toi ? T'as rien ?

Le regard azuré de Jessica se teinta d'inquiétude, et d'une pointe de culpabilité. Si elle ne s'était pas jetée dans la bagarre tête baissée, sans penser à prévenir la police ou quelqu'un de plus costaud qu'elle, la rouquin n'aurait pas eu à intervenir à son tour... En fait, elles avaient eu la même réaction. C'était étrange.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Ysé Moonstone
» Gloomy Adroit

» Âge : 23
» Messages : 159
» Popularité : 172
» Race : Humaine
» Profession : Septième année
» Absence : Aucune

MessageSujet: Re: [Terminé] Fright Night Sam 1 Oct - 19:24

Au fur et à mesure que les secondes passaient, je me rendais compte que finalement c'était peut être pas une bonne idée de croire que la blonde avait des super pouvoirs magiques parce qu'elle semblait pas très sure d'elle en fait vue de près ou alors c'était plutôt l'autre mec au couteau qui semblait beaucoup plus effrayant et le fait d'avoir peur provoquait des papillons dans mon ventre qui me donnaient une certaine adrénaline et je me pensais soudainement capable de pouvoir battre ces méchants pas beaux et que en fait c'était moi qui était en vrai la super héroïne avec des super pouvoirs magiques. Si ça se trouve j'étais un loup garou ! Et mes pouvoirs se réveillaient maintenant ! Je levais les yeux au ciel et je constatais avec tristesse que ce n'était pas la pleine lune, au contraire. Donc on oublie la thèse du loup garou. Je suis peut être pas magique mais tout simplement géniale naturellement. Je ne sais pas, je suis peut être une fée ! Ha bah non je lis pas dans les pensées comme Sookie... C'est dur dur de se trouver du talent. Mais alors que j'étais en pleine réflexion poussée et profonde, je me sentie soudainement tirée en avant, bousculant tout sur notre passage. Je titubais plusieurs fois avant de comprendre qu'il fallait que je me mette à courir. Alors je me mis à courir (logique n'est-ce pas) mais la fille devant moi semblait bien plus sportive que moi. En fait c'était ça son super pouvoir, elle était un bouclier humain, c'est pour ça qu'elle avait poussé les mecs et elle savait courir super vite. Je devais la ralentir un peu, mais je soufflais lourdement et je faisais petit à petit des plus grandes foulées, avant de trouver un rythme sans pour autant lâcher sa main, m'y accrochant comme si ma propre vie en dépendait. Enfin c'était un peu le cas mais je n'étais pas très consciente de cela.

Je ne savais pas si les deux pas beaux nous avaient suivis, je sais juste que j'étais super fatiguée, que je respirais comme un bœuf et que je commençais un peu à transpirer sous ma veste en jeans. Heureusement que je n'étais fortement couverte parce que sinon je me serais mise à sentir le fauve dans peu de temps. Mais fort heureusement, dans une autre rue bien plus éloignée nous nous sommes arrêtées, ou plutôt la belle blonde s'est arrêtée et j'ai fais comme elle en manquant de lui foncer dedans d'ailleurs mais j'ai vite esquivé en me laissant tomber au sol, contre le mur, soufflant bruyamment tellement cette course folle avait été dure pour mon petit corps. J'étais une grande fille bientôt majeure mais le sport c'était pas mon truc. « Tu... Tu crois que... Que ils.. Nous ont.. Suivit... Les fromages puants... ? » Dis-je essoufflée avant de me mettre à tousser un peu à cause du manque d'air. Je finis par me redresser et je l'observais de haut en bas. Elle était ma sauveuse, je lui devais le respect durant toute ma vie ce serait trop cool ! Je deviendrais son acolyte un peu comme Robin l'était à Batman ! Ouais, elle serait Batman je serais Robin, on serait les super héros de Londres et on serait super connues et tout le monde nous adorerait !

« Merci de m'avoir sauvé même si au départ c'était moi qui voulait te sauver... » Je m'interrompis et mon regard se posa sur ses côtes où je vis la tâche rouge sous sa main. Elle n'avait pas l'air immortelle, c'était pas très cool ça en fait. Elle était qu'une simple humaine. Remarque, Batman aussi ! « Batman ! Regarde tu saignes ! » Dis-je alors complètement paniquée, le surnom de Batman m'était venu tout seul lui aussi, à cause de ce à quoi j'étais en train de penser. J'époussetais mes vêtements et je m'approchais d'elle pour voir si c'était fort grave ce qu'elle avait, malheureusement avec sa veste je ne pouvais pas vraiment voir et je ne me voyait pas être en train de la déshabiller ici. Je lui pris la main et je l'entrainais un peu plus loin dans la rue, il y avait une sorte de renfoncement dans le mur qui donnait sur un vieux bar abandonné, j'étais déjà venue ici, et c'était toujours désert. L'endroit était lugubre mais il fallait une petite morphologie pour passer alors personne ne nous trouverait.

« Il faut vite soigner ça ! Il faut pas que tu ais mal ! »

_______________________


« Dans mon monde à moi, y'a que des poneys ! Ils mangent des arc-en-ciel et font des cacas papillons ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Jessica Wolford
» Nouveau Gloomy

» Messages : 39
» Popularité : 49
» Race : Humaine
» Profession : Sixième année

MessageSujet: Re: [Terminé] Fright Night Dim 9 Oct - 14:17


Batman ? Genre le mec avec des collants noirs et un masque SM sur la gueule ? Ce Batman là ?
Jessica avait un peu de mal à faire le rapprochement entre elle et ce personnage ringard et bodybuildé. Elle était fine, légère, délicate (du moins cela pouvait lui arriver), et surtout elle ne se baladait pas dans les rues en bondissant dans tous les sens comme une pseudo-justicière à la noix. Elle avait juste fait ce que n'importe qui aurait dû faire dans ce genre de situation. La rouquine avait fait pareil, d'ailleurs. Et c'était pas pour autant que Jess l'appelait Robin.
Trop surprise pour protester quoi que ce soit, la blonde au flanc blessé se laissa tirer dans un recoin sans broncher, tentant vaguement de rassurer sa camarade d'infortune d'une voix blasée.

-C'est rien, juste une égratignure... Pas de quoi en faire un drame, d'ici demain y'aura déjà plus rien.

Elle ne mentait pas. Jessica avait toujours eu une santé d'acier. Elle était rarement malade et, au long de sa vie, n'avait fréquenté les hopitaux que pour des banalités. Indéniablement elle faisait partie de ceux qu'on appelle les battants, des warriors de la life à qui il faut plus qu'une entorse pour réclamer des soins. Sa vie était agitée, parfois dangereuse, mais Jessica avait trois fois l'égo d'un ours (ce qui fait beaucoup car les ours, contrairement à ce qu'on peut croire, se la pètent un max), et chaque fois qu'un problème surgissait elle se démerdait pour le régler elle même pour ne pas avoir à étaler ses faiblesses. Et puis, elle détestait les piqûres. La dernière fois qu'elle était allée se faire vacciner, elle...
Mieux ne vallait pas y penser. Retirant sa veste et remontant son haut pour dévoiler la blessure, la jeune fille tenta de rassurer du mieux qu'elle put la gamine rousse. La balafre, longue comme le pouce, était barbouillée de sang si bien qu'on pouvait difficilement en estimer les contours dans la pénombre de cette rue. Tant mieux, Jessica pourrait minimiser les dégats.

-Tu vois, c'est juste là, rien de grave. Le reste c'est que du sang. Crois moi, j'en ai vu d'autres...

Du bout de l'ongle elle désigna environ la moitié de la plaie, et esquissa un sourire qui se voulait détendu. Elle l'était. Et puis elle ne saignait pas tant que ça. Rien à voir avec les hémorragies qu'elle se tapait tous les mois. Dame Nature semblait détester Jessica, et le lui rappelait à chaque nouvelle lune par des douleurs qui la terrassaient pendant près de 24h. Après, ça se calmait un peu, heureusement. Mais même les médecins n'arrivaient pas à trouver ce qui pouvait provoquer un tel malaise chez la jeune fille. Des muscles internes trop puissants, il disaient. A défaut de la guérir, ce genre de propos flattaient la blonde qui s'imaginait que cela était une qualité. A tous les coups ça faisait d'elle une déesse du sexe. Fallait bien quelque chose pour compenser l'inconfort que cela provoquait régulièrement.

Un bruit tira la jeune fille de ses pensées. La vue du sang semblait l'avoir inspirée, et elle était partie loin, très loin dans ses réflexions internes, assez pour ne plus faire attention au danger qui pouvait encore rôder.

-Ho...! Merde !

Elle saisit la rousse, dont elle ne connaissait toujours pas le nom, par la taille et la colla contre elle en se renfonçant le plus possible dans le trou d'ombre où elle étaient cachées. Retenant son souffle, plus inquiète qu'elle n'aurait voulu le montrer, Jessica écarquilla les yeux pour tenter de discerner ce qui était à leur poursuite.
Le bruit recommença. Une sorte de raclement lugubre. Encore une fois. C'était peut être quelqu'un qui crachait sa haine en approchant. Encore, et encore...
C'était de plus en plus proche, et pourtant il n'y avait rien dans la rue. Jessica, les sourcils froncés, commença à avoir vraiment peur de cette menace invisible qui pouvait les faucher à tout instant. Son regard balaya les environs, fouilla les recoins en guettant le moindre mouvement, puis prise d'une soudaine inspiration elle leva les yeux. On oubliait souvent de regarder au dessus de soi.
Mais non, rien. Et posant à nouveau le regard dans la ruelle, elle sursauta en s'agrippant de plus belle à la rousse, avant de soupirer de soulagement. Là, sous ses yeux, se trouvait un chien au pelage oscillant entre le gris et le brun. Le poil hirsute, et la truffe luisante, il avançait péniblement en toussant, les babines retroussées et le museau froncé. Il donnait l'impression de vouloir recracher quelque chose avec obstination.

-Putain... j'ai vraiment flippé ! T'es con ou quoi le chien ?!

L'animal leva les yeux. Indifférent aux êtres humains qu'il devait côtoyer tous les jours, recevant coups de pieds et caresses, il n'avait visiblement pas l'intention de s'offusquer des insultes de Jessica. Il s'arrêta néanmoins, et regarda les deux demoiselles de ses petits yeux noisette, curieux peut être de ces créatures qui comme lui se cachaient dans l'ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Ysé Moonstone
» Gloomy Adroit

» Âge : 23
» Messages : 159
» Popularité : 172
» Race : Humaine
» Profession : Septième année
» Absence : Aucune

MessageSujet: Re: [Terminé] Fright Night Dim 30 Oct - 17:35

Mon esprit était peut être un peu trop farfelu, je m'étais une nouvelle fois emportée trop vite. Bah oui, une jeune fille avait juste eut le courage de venir affronter deux malfrats de pacotilles, deux couilles molles comme on dit et directement j'avais cru qu'elle était une super héroïne. Non mais franchement j'ai un grain moi parfois... Je suis vraiment débile. Je soupirais quand tout à coup je me souvins que Batman n'avait pas de super pouvoirs lui non plus, il était juste un humain trop cool. Mais bon, là n'était plus la question, la jeune blondasse en face de moi était blessée et je ne devais pas laisser passer ça, au contraire. Elle était peut être dure mais moi je n'aimais pas voir du sang comme ça, j'aurais voulut avoir moi aussi des super pouvoirs et réussir à la guérir afin qu'elle ne souffre pas. Les égratignures de ce genre généralement ça pique un peu et c'est une sensation que moi j'aimais pas du tout. Je suppose que elle non plus elle devait pas aimer, en plus avec cette histoire ses beaux vêtements étaient tout salis et c'était naze parce qu'elle s'habillait bien. « Oooh... T'es sûre que ça va hein ? Parce que parfois les petits trucs sont les plus graves ! Je l'ai vu à la télé, genre Damon il a juste une petite morsure et puis il.... » Je m'arrêtais, accroupie face à la blessure que je regardais attentivement en plissant les yeux. J'eus un petit grognement avant de soupirer. Je ferais mieux de ne pas poursuivre mon histoire parce que Damon il a manqué de mourir lorsqu'il s'est fait mordre par le loup garou. Et j'avais pas envie d'attirer le malheur sur la belle blonde parce que elle était trop jolie pour mourir et c'est toujours les gens beaux dans les films qui meurent pas. Regardez la tante Jenna, elle est morte parce qu'elle était pas belle dans la série. Du moins, c'était mon avis.

Je me redressais et je me retournais subitement en entendant moi aussi un bruit qui semblait me paniquer bien vite. Et si c'était les supers méchants qui arrivaient ? Mon super héros était blessé et l'acolyte ne peut jamais affronter tout seul les méchants, et dans ces cas là le super héros se sacrifie pour sauver l'acolyte avant de lui avouer qu'il l'aime. AAAAH ! Non je voulais pas qu'elle meure ni qu'elle me dise qu'elle m'aime je sais même pas c'est quoi son prénom. « Je veux pas mourir. » soufflais-je en me collant contre la blonde, enfouissant mon visage dans son cou pour fermer les yeux et tenter d'oublier tout ce qui se passait autour de nous. Me concentrant sur sa respiration et son rythme cardiaque pour essayer de me calmer. Je ne pourrais jamais supporter de voir l'ennemi en face, j'étais trop une grosse trouillarde. Quand on savait que j'arrivais à avoir peur parfois devant certains dessins animés... Je crois que je fais pitié en fait. Plus la chose inconnue se rapprochait, plus j'avais envie de fuir, et plus je me collais contre la jeune femme blessée, collant tellement mon corps au sien que nos formes s'emboitaient entre elles, ma tête légèrement posée sur son épaule, je tremblais quelques peu, mes petites mains s'agrippant au tissus de son haut, dans son dos, me mordant la lèvre inférieure pour retenir quelques sanglots qui auraient eut la mauvaise idée de passer par là. Puis ce fut l'explosion de tout quand j'entendis le mot « chien » prononcé par la blonde. Là, je me décollais d'elle et je me retournais pour regarder l'animal qui ne semblait pas en super état. Je me laissais tomber au sol, à genoux, tellement j'avais eus peur, mes jambes n'étaient plus que du coton, je pense qu'encore un petit peu et j'aurais réussit à me faire pipi dessus. A genoux devant le vieux chien, qui me regardait avec son air blasé de la vie, je trouvais qu'il ressemblait au professeur de sport mais en plus moche et en moins bien conservé. « Putain de clébard tu m'as fais peur... Et tu m'as humiliée devant une inconnue merde ! » Je me mis à rire un peu bêtement toute seule et je fermais les yeux avant de tendre une main encore tremblante vers le chien pour effleurer ses poils emmêlées et rêches. Il n'avait rien d'agréable.

Il me gratifia d'un coup de langue râpeux sur l'avant bras, j'eus un nouveau rire et je me retournais vers la belle inconnue, lui faisant un petit sourire tendre. Je restais au sol, pas certaine que mes jambes supporteraient mon faible poids pour l'instant. « Au fait Batman, moi c'est Ysé, je sais je suis une trouillarde, si tu pouvais éviter de te moquer de moi pour l'instant ce serait gentil... » Je lui fis un grand sourire, dévoilant toutes mes dents. Je savais que j'aurais pu tourner dans une pub pour un dentifrice, j'étais belle, drôle, jeune, et j'avais une dentition parfaite. Héhéh. Je suis même débile quand je pense. Je finis tout de même par me redresser, ne voulant pas trop me salir au contact du chien, on ne savait pas où est-ce qu'il avait trainé après tout. J'époussetais mes fesses même si elles n'avaient pas touché le sol et je m'étirais par la suite. « ... Dis moi, tu faisais quoi ici si tard ? Parce que... C'est dangereux hein ! »

_______________________


« Dans mon monde à moi, y'a que des poneys ! Ils mangent des arc-en-ciel et font des cacas papillons ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Jessica Wolford
» Nouveau Gloomy

» Messages : 39
» Popularité : 49
» Race : Humaine
» Profession : Sixième année

MessageSujet: Re: [Terminé] Fright Night Dim 13 Nov - 14:21


Mieux valait ne pas rester là. Observant le chien d'un œil et les ruelles d'un autre, Jessica n'accordait pas vraiment d'importance à ce que racontait la rouquine. Elle avait au moins raison sur un point, pourtant, c'était dangereux. On ne l'y reprendrait plus : les escapades nocturnes en solitaire c'était fini. Si elle voulait quitter l'Academy, il faudrait qu'elle trouve un autre moyen. Ce qui était plutôt paradoxal en y réfléchissant bien...
Jessica secoua la tête et se baissa pour prendre le bras d'Ysé. En plus d'être rousse cette gamine avait un nom bizarre, la vie ne lui avait pas vraiment fait de cadeau. Enfin, ses parents, surtout.

-On bouge allez, grouille.

Son ton n'autorisait pas de refus, ni même sa poigne. Bien que légèrement hésitante à cause de cette blessure au flanc qui l'élançait dans certains mouvements, la blonde élancée jeta un regard dur et impérieux à sa compagne d'infortune. Elles venaient de se faire une frayeur monstrueuse pour pas grande chose, juste un chien égaré et malade, c'était la preuve qu'elles ne pourraient pas faire face aux agresseurs s'ils décidaient de les rejoindre. Elles n'étaient pas assez loin, pas assez en sécurité. Ce dont elles avaient besoin, pauvres lycéennes sans défense, c'était de rejoindre l'enceinte surprotégée de la Rainbow Academy. Là bas il y avait de quoi donner des frissons, mais personne ne s'était fait bouffer ou trucider encore. On pouvait dès lors croire que c'était plus sûr que les ruelles glauques de Londres la nuit.

Tout en s'éloignant de l'endroit où Ysé et elle avaient trouvé refuge en pensant être suivies, Jessica fit l'erreur de laisser ses pensées vagabonder. C'était sans doute un de ses plus grands défaut. Trop réfléchir amenait toujours des complications, même lorsqu'il s'agissait de petites choses sans importance. Comme la fragilité apparente du bras qu'elle tenait entre ses doigts crispés, qui lui rappelaient comment la rouquine s'était blottie contre elle un peu plus tôt. Son visage dans son cou, sa poitrine serrée contre la sienne, bref, une étreinte qui avait été plus agréable qu'elle n'aurait dû l'être. C'était une sensation étrange qui hantait l'esprit tumultueux de Jessica. Alors, perdue dans ses réflexions, elle se trompa de route.

-Mais où est-ce qu'on est putain ?!

Elle lâcha le bras d'Ysé, et se massa les tempes. Elle en avait marre, et c'était un état d'esprit assez dangereux quand on gardait plein de rancoeur cachées. Elles menaçaient de sortir toutes d'un coup sans raison, brisant les barrières affaiblies par cette nuit agitée. Sans aucune délicatesse, la blonde plongea les mains dans son sac à main pour y prendre son téléphone portable, et cherchant à capter le plus de réseau possible elle lança une recherche de géolocalisation. Les temps modernes font des miracles en technologie, voilà une chose que même les immortels ne pourraient pas nier. Internet était l'une des meilleures inventions de l'homme.

-Par là.

Du doigt elle indiqua une direction, une rue à peu près propre au bout de laquelle on pouvait voir un fragment d'avenue, illuminée par les néons d'un bar.

-On va au bout et après on tourne à droi... non à gauche. Voilà c'est ça. Et après c'est plus très loin.

Jessica semblait ne parler que pour elle, ne décider que pour elle, n'agir que pour elle en entraînant la rouquine dans son sillage. Est-ce qu'elle connaissait l'Academy ? Est-ce qu'elle habitait par là où plutôt de l'autre côté de Londres ? L'intrépide blonde n'en avait rien à faire. Elle ferait comme elle avait décidé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Ysé Moonstone
» Gloomy Adroit

» Âge : 23
» Messages : 159
» Popularité : 172
» Race : Humaine
» Profession : Septième année
» Absence : Aucune

MessageSujet: Re: [Terminé] Fright Night Jeu 17 Nov - 22:04

Je pense que je n'étais pas vraiment consciente du fait que j'avais mis ma vie en danger cette nuit. Je ne sais même plus pourquoi j'étais sortie à la base mais tout ce que je sais c'est que j'avais fais une super rencontre. La blonde était une fille formidable à mes yeux, elle semblait tellement forte, tellement brave... Indestructible ! Je devait paraître misérable à côté d'elle, toute gracile, bien que j'étais une fille bien faite... Je n'étais pas de la même envergure que cette belle blonde aux yeux bleus. Mais comme rouquine, j'étais plutôt pas mal dans mon genre non ? Enfin oui je le crois. A peine mon nouvel ami le chien rencontré, je fus arrachée de cette présence par la blonde qui m'entrainait déjà ailleurs. Je me mordis un peu la lèvre, trébuchant de temps à autre, regardant derrière moi pour voir disparaître l'animal qui s'enfonçait un peu plus dans l'obscurité de cette ruelle, la pénombre l'engloutissant comme s'il n'était qu'un amuse-gueule. Si nous étions restées là, aurions nous été le plat de résistance... ?
J'avais l'impression qu'elle m'entrainait sans même faire attention au chemin. Enfin je sais pas d'habitude on regarde autour de soi, on regarde les panneaux, on hésite un peu même si on connait le chemin par cœur. Et là, là même pas, non elle avançait genre très très sûre d'elle. Je sais qu'elle est trop forte mais tout de même j'ai quelques doutes sur notre destination. Et au moment ou je voulais justement lui parler de ça elle semblait s'en rendre compte car elle s'est écriée dans un juron, se demandant où nous étions. En fait elle lit dans les pensées. Mon dieu faut que j'arrête de penser qu'elle est trop jolie que j'adore quand elle me tient parce que sinon elle va penser des choses pas bien et c'est pas bien du tout en fait ça !

Je préférais me taire, elle semblait un brin énervée et je n'aimais pas trop les gens quand ils étaient énervés parce que j'étais du genre à poser genre tout plein de questions ou à parler beaucoup du coup ça les énervait encore plus et au final ils en avaient après moi. Je crois que pour mes dix huit ans, je suis encore bien trop gamine mais c'est pas de ma faute si j'arrive pas à grandir. Quand je serais plus vieille je ferais comme dans « Entretient avec un Vampire » et j'irais raconter ma vie à un journaliste et les gens ils en ferons un film et je deviendrais une star super connue et toutes les belles filles de la terre elles m'aimeraient. Pourquoi je pense à ça maintenant ? Aucune idée ! Ça n'a rien à voir avec la situation que je vivais, mais c'est pas grave, j'y pensais maintenant alors bon... Vous pensez que c'est parce que je suis rousse que je vois la vie différemment ? J'en sais rien en fait mais bon. Arrivées dans la grande artère, je reconnaissais le chemin menant à l'école, alors j'écarquillais les yeux et je sautais sur place, prenant la main de la blonde au passage, lui demandant, folle de joie. « T'es à la Rainbow Academy toi aussi ?! Nan mais je dis ça parce que si on va par le chemin que tu dis et bha on y arrive et ce serait une coïncidence de ouuuuuuuuuuf ! » Oui. Je suis aussi du genre à m'extasier pour un rien. Je vous exaspère ? Vous n'avez encore pas vu ma réaction face à Damon Salvatore à la télévision.. Enfin je vous laisse imaginer.

Je tirais un peu plus sur la main de la blonde, sachant où nous allions je pouvais commander un petit peu moi aussi, il n'y avait pas de raisons après tout ! Je souriais bêtement, contente d'avoir cette super nana dans la même école que moi. Mais bon c'est pas grave. « T'es en quelle classe ? Et tu m'as pas dis ton nom ! Et dis tu voudras bien me donner ton numéro ? Ton téléphone il est grave classe ! Tu trouves pas que le prof de sport est sexy ? Enfin pas trop mon type en fait.. » Pas trop mon type dans le sens où s'il se coupait la saucisse entre les jambes je lui ferais bien la moquette quoi. Enfin ça c'était un détail. Je remarquais encore une fois que j'avais laissé mes émotions parler et que j'avais posé trop de questions d'un coup. Mais je ne pensais pas rencontrer quelqu'un de l'école ici et encore moins que ce serait quelqu'un aussi fort que Batman ou quelque chose comme ça. Je soupirais et je finissais par m'arrêter subitement au milieu de la grande artère, me retournant vers la blonde. Je lui fis un sourire et je regardais à droite, puis à gauche avant de m'avancer d'un pas vers elle. « J'ai pas envie de rentrer... » Inconsciente du danger ? Peut être pas totalement. Après tout dans une grande artère comme ça on risque pas de venir nous agresser non ?

_______________________


« Dans mon monde à moi, y'a que des poneys ! Ils mangent des arc-en-ciel et font des cacas papillons ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Jessica Wolford
» Nouveau Gloomy

» Messages : 39
» Popularité : 49
» Race : Humaine
» Profession : Sixième année

MessageSujet: Re: [Terminé] Fright Night Sam 19 Nov - 21:15


Quelle était la probabilité qu'Ysé soit à la Rainbox Academy, comme Jessica ? Très faible, à n'en pas douter. Et pourtant elle s'extasiait tellement de cette découverte qu'il était impossible d'en douter. L'intonation même de sa voix était celle d'une enfant venant de s'octroyer une nouvelle meilleure amie. Quand on est petit et insouciant, c'est le genre de décision que l'on prend rapidement sans même tenir compte de l'individu en question. Ysé était comme ça. Elle en aurait presque frétillé de joie, et le regard nouveau qu'elle portait sur Jessica prit cette dernière au dépourvu. Certes, contrairement aux gamins de primaire, toutes deux avaient des raisons de rester en contact, voire de lier une étroite amitié. Elles venaient de traverser une soirée éprouvante, digne d'une série télé pour ado. Ce qu'elles étaient d'ailleurs, comme ne tarda pas à le prouver l'enthousiasme débordant de la rouquine.

-Calme toi, putain, tout le monde nous regarde... marmona la blonde en jetant des regards nerveux autour d'elle, peu habituée à attirer autant l'attention.

L'avenue dans laquelle les jeunes filles avançaient était bien plus lumineuse que les quartiers qu'elle venaient de quitter. Ça et là poussaient des arbres de calibres identiques, probablement des bouleaux ou quelque chose dans le genre, et entre les maisons on pouvait dénicher un bar, un fleuriste, un supermarché de centre-ville ou encore un pressing ouvert tardivement. Du coup il y avait un peu plus de monde, et si leurs visages renfermés ne communiquait aucune bienveillance, on pouvait être sûr qu'il y aurait moins de voyou trainant dans le coin. D'ailleurs, une voiture de police venait de passer à côté des deux étudiantes pour une ronde nocturne. Tout allait bien.
Étrangement, Jessica avait du mal à calmer sa nervosité. Elle se sentait bouillonnante, et guettait encore l'éventuelle apparition d'une menace. La surexcitée à ses côtés ne faisait rien pour l'apaiser non plus, et du coup elle avait l'impression de devoir surveiller une horde de marmots inconscients. La blonde lorgna du côté de sa camarade d'infortune, son regard bleu s'illuminant au passage d'une voiture, et en quelques mots à peine elle lui communiqua son manque de motivation concernant une conversation sur l'Academy. Y arriver serait déjà bien, elles auraient tout le temps de papoter plus tard. Si Jessica se laissait faire.

-Écoute, on s'occupera de compter nos points communs après ok ?

Elle pouvait se montrer très bavarde, sur certains sujets. Parfois même difficile à interrompre (quand il s'agissait de grandes valeurs auxquelles elle avait souvent l'occasion de réfléchir, telle la liberté ou la justice). Mais la plupart du temps c'était une oratrice modérée, et il passait souvent bien plus d'informations dans son attitude que dans ses paroles. Elle était de ces gens qui préfèrent économiser leur souffle et leur salive quand le sujet ne les intéressait que moyennement.

Ysé tira à nouveau sa camarade des pensées où elle s'était profondément enfoncé. Stoppée au milieu de nulle part, elle portait sur elle un regard si candide que Jessica en fut troublée.

-Ah...

Le silence s'installa. Que répondre à ça. Rentrer signifiait mettre fin à cette pénible soirée, pour l'une et pour l'autre et de toutes évidence quelqu'un n'avait pas envie que l'aventure se termine tout de suite.
Il fallut qu'une voiture klaxonne bruyamment pour faire réagir Jessica. Ses lèvres s'étirèrent en une sorte de sourire, et elle prit le bras d'Ysé pour l'entrainer avec elle un peu plus loin. Tout en marchant la blonde se souvint qu'une question lui avait été posée à plusieurs reprises et qu'elle n'y avait toujours pas répondu.

-Je m'appelle Jessica.

Non loin d'un arbre, et collé au mur d'enceinte de ce qui devait être une salle de fêtes ou quelque chose de ce goût là, se trouvait un banc dont l'assise de bois était reliée au dossier par un enchevêtrement complexe de fer forgé usé par le temps. La courageuse blonde, dont les jambes et le dos commençaient à être meurtris par les efforts prolongés, en profita pour s'y assoir en poussant un long soupir.

-Pourquoi t'es dehors à cette heure là toi ?

Jessica ne voulait pas laisser s'installer un nouveau silence. La rouquine, plus bavarde, aurait bien vite trouvé un sujet de conversation et il y avait de grandes chances pour qu'il devienne embarrassant. Le sac sur les genoux, les chevilles croisées et l'échine appuyée contre le dossier de bois, elle observa sa camarade à la dérobée comme pour essayer de la décrypter. Elle était tellement extravagante que ça en devenait suspect.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Iris A. Izeur
» Gloomy Attendrissant

» Âge : 23
» Messages : 95
» Popularité : 101
» Race : Vampire
» Profession : Infirmière

MessageSujet: Re: [Terminé] Fright Night Mer 23 Nov - 21:39

Iris était enfin arrivée à Londres. Déambulant dans la ville en prenant son temps malgré le ciel couvert de nuages menaçants, elle finit par s’arrêter. Se grattant le menton en fixant une enseigne de bar, la vampire soupira et abandonna l'idée d'y rentrer.
Pour tout dire elle était crado et se doutait que l'accueil serait peut chaleureux. Hum, ou plutôt, elle avait tout l'air d'une clocharde. Rien de bizarre dans ce fait. Lorsqu'elle était partie de chez elle, l’infirmière avait envoyé l'entièreté de sa garde robe, objets diverses et variés ainsi qu'un peu de matériel médical dont elle ne se séparaient jamais, par camion. Elle, elle s'était contentée de fermer la porte a clé derrière elle, avait relevé le col d'un ancien manteau de laine clair, enfoncée un vieux chapeau large sur son crane et fourrée les mains dans son jean, troué, bien évidement. Elle portait aussi un sweatshirt usé et des baskets en toiles.
Il s'agissait de sa tenue de voyage. Elle aimait voyager en prenant son temps, a la vitesse d'un humain, pour admirer le paysage et le tout, en marchant. Un choix, certes lent, mais qui lui rappelait les promenades qu'elle faisait dans le parc familiale avant qu'elle ne commence sa nouvelle vie.
La pluie, les siestes, le vent et bien d'autres choses l'avait salie sans qu'elle n'y prête attention. Ce n'était pas son premier voyage ni son dernier, la crasse n'était que passagère, et puisqu'elle n'était pas odorante, ce n'était pas bien grave. (Ne transpirant plus, les seules odeurs qui collaient à ses vêtements étaient celle de la terre, d'un peu d'alcool ayant adhéré a un trottoir et de fumées diverses.)

Bref, ce n'était pas la tenue idéale pour se faire accueillir avec un sourire.
Les cheveux attachés dans une queue de cheval sommaire, elle enleva son chapeau pour les nouer plus soigneusement avant de le remettre, le tout, en marchant lentement.
Crétine comme elle pouvait l’être, elle ne s'était rendue compte de rien, trop absorbée par sa tache et par ses pensées. Voulant couper par la ruelle du bar, deux hommes lui avaient barré le chemin. Comment avait elle fait pour ne pas les sentir???
Vu leur regards, ils l'avaient vu sans son chapeau et avaient donc pu amplement voir le charmant visage qui y était soigneusement caché par les ombres.
Et vu leurs yeux, ils avaient largement abusé de la piquette.
L'un des deux sortis une sorte de canifs et le pointa vers elle avec un superbe rire gras et entrecoupés de hoquets.

- T'as pas l'air comme ça t'es plutôt jolie hein? Vient t'amuser avec nous!

Comment leur dire qu'ils faisaient figures de chatons, titubant encore pour leur premier pas? Cherchant ses mots pour éviter quelques égratignures malheureuses qui tacheraient a coups sûr ses vêtements, (ba quoi? Ils sont deja assez sales comme ça!) une jeune fille entra en scène.. pleine de courage, bourrée d’adrénaline et d'encore plus de bêtise qu'elle.

-Dégage de là toi ! Allez casse toi c'est pas tes affaires !

E.X.A.C.T.E.M.E.N.T! Bien que son acte soit d'une pure gentille et bonté d’âme, elle venait sérieusement compliquer l'affaire!
Et pourtant... et pourtant l'adolescente fit encore mieux. Au lieu de prendre ses jambes a son coup, elle fonça tête baissée.
Tout ne fit que s’accélérer, laissant Iris pantoise. Elle allait enfin intervenir pour empêcher l'un des lourdaud de tomber sur sa "sauveuse" lorsqu'une autre jeune fille intervint en envoyant son sac sur le rustre.
Poussant un nouveau soupire vexé, l’infirmière planta ses mains dans ses poches en marmonnant pour elle même.

- Et allez, encore une... ville de suicidaire...

Résolue a ne pas intervenir puisqu'on se sacrifiait a sa place, Iris s'adossa a un mur en fixant la scène de son regard d’émeraude. Vaguement intéressée mais toujours boudeuse, se demanda comment ses deux idiotes allaient s'en sortir. L'une avait l'air complétement écervelée et sur une autre planète alors que la blonde sentait la panique a plein nez.
Ce fut elle qui prit les devant en fonçant sur les agresseurs pour tenter un passage en force en tenant son amie par la main.
La vampire quitta alors son inertie, violemment effrayée par la scène qu'elle voyait se dérouler image par image. Le couteau s'approchait dangereusement des côtes de la belle blonde. Il allait lui perforer le foi, ce n'était plus le moment d'admirer les prouesses de deux jeunes humaines bourrées de rêves et d'espoir, du sang allait couler, et ce n'était pas le bon.
Frappant le sol de son pied droit, Iris s’élança d'un élan prodigieux, sur la main qui se tendait. Un mètre avant de percuter les deux filles, elle se retourna et plongea vers l’arrière, râpant ainsi son manteau et son sweatshirt sur le bitume jusqu’à la peau, levant brusquement sa jambe et heurtant l'arme avec son tibia en passant ainsi entre l'agresseur et la fille. D'une pirouette arrière, toujours emportée par son élan, elle se redressa et attrapa les deux hommes par la gorge, les comprimant de ses pouces pour éviter tout couinements de leur parts et regarda les deux filles s’échapper.
La vitesse de l'action avait était fulgurante ne prenant qu'une poignée de seconde, ne provoquant a peine quelques bruits et passa totalement inaperçue pour les adolescentes.

L'odeur du sang planait dans l'air. Mais l’infirmière en était sure, l'arme ne l'avait qu'à peine égratignée.
Elle se concentra sur les deux malfrats qui se débâtaient, paniqués.
Elle était maintenant en colère. Contre les filles, contres eux et contre elle même. Elle n'avait pas était assez rapide, elle aurait du envoyer bouler les filles bien plus tôt.
Les narines pincées elle plissa les yeux en dévisageant ses deux proies.

-J'ai faim.

Dix minutes plus tard, elle quittait la ruelle et se mettait en quêtes des deux jeunes filles. Qu'elle trouva en pistant l'odeur du sang. Elle était médecin, son métier la poussait a vouloir examiner la blessure de la blonde.
Elle changea d'allure, optant pour un pas tranquille, à la lumière des lampadaires pour s'approcher sans provoquer la panique.
Dans ses yeux brillaient toujours un éclat de frayeur. Et si jamais la blessure était plus profonde qu'elle ne le pensait? Abandonnant son chapeau elle se composa un visage plus inquiet et prit la parole.

- Excusez moi! Vous m'avez sauvé tout a l'heure et j'en ai profité pour vous suivre! Je suis infirmière, je veux vous aider!

... Avec un peu d'espoir sa performance d'actrice serait meilleure du point de vue des deux humaines.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Ysé Moonstone
» Gloomy Adroit

» Âge : 23
» Messages : 159
» Popularité : 172
» Race : Humaine
» Profession : Septième année
» Absence : Aucune

MessageSujet: Re: [Terminé] Fright Night Ven 2 Déc - 17:20

J'aurais voulut lui répondre parce que la première chose qu'on fait normalement quand les gens nous parlent c'est de leur répondre. Ouais c'est un truc normal de répondre quoi. Enfin voilà j'aurais voulu lui répondre et parler pendant des heures avec elle parce que c'est un comportement tout à fait normal pour des adolescentes de converser un petit peu de temps en temps comme ça, sans vraiment batifoler m'enfin vous voyez quoi. Papoter. Mais y'a un truc qui m'en a empêché et cela m'a vraiment embêté. C'est que en fait voyez vous y'a une grande dame qui avait pas de rides mais des cheveux tous blancs alors je ne savais pas si elle était une vieille dame ou pas. Mais toujours est-il que cette dame et bien elle est venue et donc si la dame elle vient et bah je peux pas répondre à Jessica ! Parce que je veux pas que la vieille dame elle entende ce que j'ai à dire d'abord ! EEEEEH ! Ouais au fait vous avez vu j'ai eut le prénom de Batman, en fait Batman s'appelle pas Batman mais Jessica. C'est beaucoup moins classe mais c'est pas grave ça fait un peu plus féminin donc c'est mieux pour une fille... D'avoir un prénom féminin. « Jessica je crois que la vieille dame elle veut te parler mais... LAISSE MOI FAIRE ! » Je bombais fièrement le torse et je m'approchais à pas lents de la nouvelle venue, plissant mes yeux bleus en me penchant un peu vers elle, suspicieuse, comme si j'étais un policier qui enquêtait sur le pire criminel du monde. Je retroussais légèrement les lèvres et je humais son odeur avant de grimacer.

Elle ressemblait à une clocharde, comment est-ce qu'une femme comme ça peut-elle affirmer être infirmière, ça doit être un minimum propre ces choses là. Je ne voulais pas qu'elle tripote ma Jessica. Oui parce qu'elle est à moi maintenant. Je grognais un peu comme si je me prenais pour un chien et je regardais la nouvelle venue de façon suspecte. « C'est bizarre madame. Vous avez pas l'air d'une infirmière... » Je me mis à lui tourner autour comme si elle était une proie et que moi j'étais le prédateur, d'ailleurs je dois avouer que je m'y croyais trop mais j'ai trop la classe. C'est comme la fois ou Damon tournait autour d'Elena de façon dangereuse alors qu'au fond il pense à rien de mal. Aaaah ces vampires me rendent dingue ils sont complètement trop mignons. Et là j'eus l'air débile car je me suis arrêtée juste sur le côté entre Jessica et l'inconnue, pensant à mes vampires, le regard en l'air, rêveuse la bouche entre ouverte. C'est le bruit d'un klaxon qui me sortit de mes pensées au bout d'une bonne minute puis je reprenais mon inspection. « Où pratiquez vous votre métier pour ressembler à rien comme ça hein ?! » Mon ton était un peu plus agressif mais c'était uniquement pour me donner un style. J'suis pas capable de crier sur un chaton alors...

Je m'arrêtais soudainement devant elle et je plissais les yeux, me souvenant de ce qu'elle avait dit pour se présenter. Même pas elle nous dirait son nom la mal polie hein bah non c'est tellement plus facile de venir comme un cheveux sur la soupe interrompre mon moment avec la belle blonde ! Je croisais les bras sur ma poitrine et je pris un air hautain. « J'ai pas confiance en une fille qui nous stalke comme ça ! Surtout une vieille dame ! » Je me tournais vers Jessica et lui fis un grand sourire tellement j'étais fière de ce que je venais de faire, j'avais pris la défense de Jessica c'était moi la super héros maintenant. Mais qui je serais ? Je peux plus être Robin, faut que je sois en tête d'affiche ! Je serais Catwoman ! Ouais c'est ça et tant pis si je suis l'ennemie de Batman c'est pas grave moi je ferais la paix et dirait que si j'étais méchante avec lui c'est parce que depuis tout ce temps je l'aimais voilà ! Et je repartais dans mes pensées tranquillement, navigant entre mes futurs succès au cinéma et aux beaux enfants que je pourrais avoir avec Ian Somerhalder. GRAOU je veux ce genre de vie là ! Je veux être une staaaaar ! C'est vraiment pas juste d'abord. Je suis super triste. Alors je vais bouder. Je perdis mon sourire et je me renfrognais sur moi même en shootant dans un caillou.* « J'voulais des bébés avec Ian Somerhalder moi... » Dis-je alors pour moi même, oubliant la présence de la femme et de ma sauveuse autour de moi. Oubliant tout en fait, je fantasmais à nouveau.

_______________________


« Dans mon monde à moi, y'a que des poneys ! Ils mangent des arc-en-ciel et font des cacas papillons ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Jessica Wolford
» Nouveau Gloomy

» Messages : 39
» Popularité : 49
» Race : Humaine
» Profession : Sixième année

MessageSujet: Re: [Terminé] Fright Night Dim 4 Déc - 19:43


-Attend...

Trop tard. Ysé était le genre de fille qui, un peu comme Jessica, agissait sans réfléchir. Mais la gamine faisait preuve d'un manque de jugement assez improbable. Comment n'avait-elle pas remarqué le sang qui maculait, par petites touches, le col de cette inconnue qui s'était approchée alors qu'aucune blessure n'était visible sur son visage ?
Infirmière, mon cul. Juste une autre suceuse de sang en quête d'un dessert. Rien de mieux qu'un duo de jeunes filles en fleur pour terminer la soirée, hein. Pourtant, la silhouette de cette dame était bien semblable à celle de la personne sauvée des agresseurs un peu plus tôt dans la soirée. Dans le feu de l'action elle avait semblé être plus jeune qu'elle n'apparaissait maintenant. Un truc d'immortels, sans doute.

-Ysé...

La blonde s'arrêta avant de prononcer quoi que ce soit d'autre. C'était la première fois qu'elle prononçait le prénom de la rouquine, et il dansait étrangement dans sa bouche, un peu comme une note de musique. C'était plutôt joli comme prénom. Inhabituel.
Figée dans cette introspection, Jessica en oublia de se montrer méfiante à l'égard de la prétendue infirmière. Cette dernière subissait alors l'interrogatoire sans queue ni tête de son intrépide camarade d'infortune, qui passait d'une idée à l'autre sans forcément prévenir.

Jessica s'avança. Elle avait le cœur qui battait à nouveau un peu fort dans sa poitrine. Assez d'émotions pour la soirée. Pas question d'entamer une autre course poursuite dans les rues de Londres, pas avant une semaine au moins !
Pressant instinctivement la main sur son flanc, la demoiselle protégea sa blessure en grimaçant un peu. Elle ne comptait pas montrer à cette dame qu'elle avait compris ce qu'elle était. Avec les vampires mieux valait avoir une longueur d'avance, stratégiquement. Parce que leur force et leurs capacités sont de toutes façons bien supérieures à celles des humains. Et même si question stratégie, on faisait mieux que Jessica, c'était plus prudent de se faire passer pour plus conne qu'elle ne l'était.

-Ne faites pas attention... c'est le choc, elle sait pas trop ce qu'elle dit. Vous êtes vraiment infirmière ?

Voix douce, posée, quoi que rendue légèrement tendue par la soirée mouvementée. Jessica avait quand même un peu mal, la blessure était située dans une zone tiraillée par le moindre de ses mouvements. Et à cet endroit la peau était sensible, ça piquait un max...
Le regard bleu et plein d'espoirs, la jeune fille s'approcha, se plaçant aux côtés d'Ysé. Légèrement plus en avant, même. L'instinct protecteur qui l'avait gardée en vie jusque là refaisait surface et ne semblait pas prêt de s'en aller. Ysé était clairement plus fragile. Inconsciente.

Restait un mystère dans cette histoire. Jessica ne comprenait pas bien qu'en intervenant tout à l'heure elle avait aidé... une vampire ? Non. Elle s'en serait sortie. Et finalement, en se fourrant dans le pétrin au même titre qu'Ysé, le résultat avait été pire que prévu. Voilà que deux jeunes filles se retrouvaient confrontée à une vampire qui avait certainement encore dans la bouche le goût du sang qu'elle venait de boire. Bien joué Jessica. Ça t'apprendra à vouloir contrôler les choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Iris A. Izeur
» Gloomy Attendrissant

» Âge : 23
» Messages : 95
» Popularité : 101
» Race : Vampire
» Profession : Infirmière

MessageSujet: Re: [Terminé] Fright Night Dim 4 Déc - 21:05

Vi...vielle daaame? Paralysée, ne trouvant même pas la force de rigoler de la parodie de prédateur a la quelle se livrait la rouquine, Iris se demanda brusquement quel était la meilleure chose a faire. C'était qu'une gamine... une gamine, elle ne devait pas la traiter comme les deux abrutis de tout a l'heure. Et puis elle avait rien fait de mal ~ Elle avait juste tiré des conclusions hâtives, sans prendre la peine de bien analyser son interlocuteur... mais c'était rudement blessant! La seule chose qu'elle pouvait lui concéder était son apparence... c'est sur qu'elle ne faisait pas très infirmière... mais en même temps quelqu'un pourrait il avoir le profil type de la profession en pleine rue, alors que la nuit est deja bien entamée?
Une réplique mordante brulait les lèvres de la vampire, mais elle ne céderait pas a la tentation de lui demandait d'aller s'acheter du Biactol avant de parler de l'apparence des autres... Mais il fallait avouer qu'il s'agissait d'une belle perte de temps que de se friter avec elle.

Ce qui était effectivement le cas puisque la demoiselle se mit a rêvasser, des cœurs et des étoiles plein les yeux, surement perdues dans des délires profonds que certains ados peuvent avoir lorsque leur taux d'hormones atteignent leur paroxysme... c'était d'ailleurs assez divertissant et avait le mérite de faire tomber aussi vite la petite colère de l’infirmière qui ne pouvait nier que ça avait quelque chose de mignon même si elle ne pouvait faire la comparaison avec sa propre adolescence ou a l'époque le seul rêve qu'elle avait avec les jeunes filles de son age était de recevoir les hommages d'un bel officier. Ni plus ni moins.
Détachant du spectacle que lui offrait cette "Ysé" Iris planta son regard dans celui de l'autre jeune fille.

- Je ne vois pas vraiment ou serait mon intérêt de mentir... même si je dois avouer que je ne dois pas inspirer grande confiance dans ma tenue.

Iris sentait que la blessée était un peu tendue, elle lui avait donc répondue sur le même ton, calmement et concise, professionnel.
Fouillant dans ses poches, elle tira une compresse sous vide. Elle n'avait malheureusement pas de désinfectant, n'en ayant pas besoin pour son propre usage puisque la salive d'un vampire en vaut largement un, tout en jouant le rôle de cicatrisant... mais elle se voyait mal cracher sur la compresse. Ouvrant sans difficulté l'emballage qu'elle fourra dans sa poche, elle pointa du menton le banc que les deux filles avaient quittées.

- Assis toi et soulève ton T-Shirt pour que je puisse mettre le bandage et regarder la plaie... désolé mais je n'ai pas de désinfectant sur moi, tu devras te charger du reste quand tu rentreras chez toi.

L’infirmière se souvint enfin de sa lettre, celle que l’académie lui avait envoyé pour lui demander de jouer le rôle de médecin scolaire. Ne précisant pas sa "nature", Iris la tira de la poche arrière de son jean avant de la montrer aux deux ados, pour leur prouver sa bonne foie et la fourra dans les mains d'Ysé...
L'odeur ni la vue du sang de la fille ne la ferait céder, elle avait apprit a se maitriser maintenant... et puis elle était repue. Elle n'avait pas besoin de deux gouters en plus. Et elle avait une certaine éthique... elle ne se nourrissait jamais contre le grès d'une personne... mais faisait quelques exceptions parfois comme pour les deux malfrats de tout a l'heure.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Ysé Moonstone
» Gloomy Adroit

» Âge : 23
» Messages : 159
» Popularité : 172
» Race : Humaine
» Profession : Septième année
» Absence : Aucune

MessageSujet: Re: [Terminé] Fright Night Sam 10 Déc - 19:09

Jessica avait prononcé mon nom et, j'en avais frissonné comme une idiote, mais prise dans mes élucubration un peu étranges je ne l'écoutais pas, ne préférant montrer mon côté troublé en présence de filles comme la blonde. J'aurais pu continuer longtemps à chercher ce qui se passait de louche chez notre nouvelle rencontre mais Jessica intervint et dit que le choc me faisait dire des choses débiles. Enfin c'est ce que mon cerveau comprit. Je grognais et baissais les yeux, j'avais pas encore réussit à me rendre utile c'est nul. Un jour j'y arriverais, ça serait plus simple si j'avais une méga force ou quelque chose dans le genre, j'aurais envoyé balader cette fausse infirmière bien rapidement ! Mais au lieu de ça, elle se mit à parler avec Jessica, dégoutée, de les observais toutes les deux, ayant la vague impression de n'être qu'une merde, et voir pire encore. Je roulais des yeux, trouvant vraiment la femme aux cheveux blancs étrange, j'aurais voulut qu'elle ne soit pas là et qu'elle me laisse avec Jessica, moi aussi j'aurais pu l'accompagner à l'école et la soigner juste après, j'étais assez dégourdie pour nettoyer une plaie, appliquer une compresse et mettre un petit bandage tout de même non ? BAH NON ! Apparemment la blonde préférait la vieille femme louche. Je grognais un peu alors qu'un papier vint à se poser entre mes mains, je le lis rapidement et haussais les épaules avant de le relire plus attentivement.

Je me figeais, écarquillant les yeux, elle venait de la Rainbow Academy ? C'était ça notre infirmière ? Une clocharde qui.... Qui... « NON JESSICA ! » Dis-je en m'interposant entre les deux jeunes femmes, paniquant soudainement. Bon ok un vampire c'était super classe, mais j'étais tout de même consciente du fait que un vampire ça bois du sang et Jessica et bah elle saigne, même si c'est pas grand chose je ne veux pas prendre de rire. Je fixais méchamment la femme aux cheveux blancs.

Je ne la laisserais pas toucher ma Jessica, je ne voulais pas qu'elle lui fasse du mal, j'avais beau être la groupie numéro un de ces bêtes là, je savais très bien qu'il tuaient les gens sans vergogne, ils le font plein de fois de Vampire Diaries, pas dans Twilight mais c'est normal c'est pour les bébés ça et moi je suis plus un bébé au contraire je suis bientôt une grande, je vais avoir dix huit ans tout de même. Je me mordis la lèvre, mon regard bleu se faisant plus dur que jamais.

« Vous êtes l'infirmière de notre école, mais... Il semblerait vraisemblablement que vous n'ayez pas l'hygiène requise pour soigner la plaie de mon amie, je ferais mieux de le faire moi-même. Ce sera mieux ! » Je me répètais peut être mais au moins j'étais claire sur ce point. Elle ne toucherais pas Jessica et j'avais eus assez de tact pour exposer cela calmement. J'espère que cela passera bien. Je pris la main de la blonde comme pour me l'approprier puis je tirais la langue à la vampire. Je ne ferais pas ma groupie ce soir, pour moi les vampires ils étaient tous classes et elle, elle ne l'était pas alors je trouvais ça pitoyable. Moi si j'étais une vampire je serais encore plus classe que maintenant d'abord !

J'allais m'asseoir sur le dit banc et je fixais les deux jeunes filles, car je venais de rendre sa main à Jessica et son papier à l'infirmière. Je croisais les bras sur ma poitrine généreuse, et la moue boudeuse je fronçais les sourcils avant de leur tirer la langue. « J'veux pas qu'elle touche Batman la stalkeuse ! » C'était un avis plus ou moins définitif, elle avait encore le moyen de se faire pardonner si elle était un peu plus classe dans ses fonctions lorsque je la verrais dans les jours qui suivaient à la Rainbow Academy. Non mais sérieux, depuis quand un vampire ressemble à un clochard ? J'étais sidérée...

_______________________


« Dans mon monde à moi, y'a que des poneys ! Ils mangent des arc-en-ciel et font des cacas papillons ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Jessica Wolford
» Nouveau Gloomy

» Messages : 39
» Popularité : 49
» Race : Humaine
» Profession : Sixième année

MessageSujet: Re: [Terminé] Fright Night Mar 13 Déc - 15:27


Non ? Pourquoi non ? Qu'est-ce qui lui prenait encore à cette rouquine... Elle était pas censée kiffer les vampires ou un truc comme ça ? C'était décidément difficile à suivre.
Assise sagement sur le banc, Jessica arqua un sourcil et interrompit le geste destiné à dévoiler sa blessure au côté. Son t-shirt retomba, alourdi par le sang dont il était partiellement imbibé dans un étrange dégradé rouge sombre sur le gris du tissus. Les mouvements répétés avait tiraillé la peau et empêché jusque là ne serais-ce qu'un début de cicatrisation, ou même la moindre coagulation, et si la douleur semblait s'estomper (du moins Jessica s'y était habituée), le liquide qui perlait encore de la plaie témoignait du coup qu'elle avait bel et bien reçu.

-Ysé..., ah encore cette note chantante, Ysé je crois que tu te trompes, cette dame pourrait guérir la moindre égratignure mieux que personne.

Sa main était chaude, au creux de sa paume. Elle avait la douceur d'un enfant et la délicatesse d'une vierge. C'était perturbant, ce plaisir qu'avait Jessica au moindre contact avec cette fille. Ysé n'était qu'une inconnue, finalement. Tout ce qu' elle savait de sa nouvelle camarade était ce qu'elle avait bien voulu dire. Son prénom, son intérêt pour le professeur de sport... Et pourtant quand la rousse flamboyante délaissa sa main, la blonde se senti comme si l'on venait de lui retirer un bout d'elle même. Petit bout, certes, mais assez important pour qu'elle en affiche une moue presque boudeuse, vexée.

Pour changer le fil de ses idées et lancer une nouvelle conversation dans l'espoir de détourner l'attention de la vampire, tout en détendant l'atmosphère qui venait sensiblement de monter d'un cran, Jessica reprit la parole tout en s'attachant les cheveux, l'air de rien.

-Alors comme ça vous êtes aussi à l'Academy, hein ? J'imagine qu'on est voué à croiser beaucoup de gens venant de là, dans ce quartier.

Question de logique. L'établissement était relativement grand, on ne pouvait pas espérer passer inaperçu dans les rues qui l'entouraient, on finissait toujours par tomber sur un autre élève, ou un prof, comme c'est le cas pour n'importe quel autre lycée ou collège.

-Si on retrait toutes ensembles du coup ? Ça sera surement moins dangereux.

Involontairement Jessica avait insisté sur le dernier mot de sa phrase. Moins dangereux tu parles. Avec un peu d'imagination on pouvait voir sur le visage de l'infirmière la peau marquée par les grimaces voraces qu'elle faisait lorsqu'elle dévorait la gorge d'un être humain. C'était un animal sauvage, rien de plus, rien de moins. Le danger actuellement, c'était elle !
La courageuse étudiante s'empara de la main d'Ysé dans un geste qui ne lui laissa pas le moindre choix, et contente de pouvoir à nouveau sentir sa chaleur sous ses doigts elle s'avança sur le trottoir d'un pas lent et mal assuré. Mieux valait profiter du fait qu'elles ai un « adulte » en leur compagnie, si on pouvait dire ça comme ça...

-Vous nous guidez, madame ?

Surtout ne pas lui laisser l'occasion de les suivre. Jessica n'avait pas vraiment envie de sentir son regard affamé peser dans sa nuque. Malgré tout, elle esquissa un nouveau sourire innocent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Iris A. Izeur
» Gloomy Attendrissant

» Âge : 23
» Messages : 95
» Popularité : 101
» Race : Vampire
» Profession : Infirmière

MessageSujet: Re: [Terminé] Fright Night Lun 19 Déc - 14:39

Elle passa cette fois ci une main sur son visage... comment pouvait elle être plus fatiguée par la compagnie de deux filles que d'un voyage fait a pied a vitesse humaine? Elle regarda sa lettre d'un œil morne, laissant s'installer un blanc.
Elle imagina un instant déchirer sa lettre, tout envoyer péter, retourner chez elle après avoir entrechoquée violemment le crane de ces deux demoiselles pour ne pas a avoir a supporter plus de babillements. Cet échantillon ne représentait pas ce qu'elle aurait a subir au quotidien si elle s'installait a l’académie?
Iris n'était pas quelqu'un de spécialement patient quand il s'agissait de discussion. Mais elle avait, et heureusement, assez de sang froid désormais pour ne pas retransposer son rêve dans la réalité.
Elle s'arma donc de courage et se demanda avec le plus de recul possible comment elle devait aborder le sujet... qu'aurait elle dit quand elle était encore qu'une jeune femme, humaine?
Elle haussa rapidement les sourcils, mouvement trahissant se qu'elle en pensait... elle se serait excusée (vieux réflexe qu'elle avait développé alors) et les aurait docilement conduite a l’académie. Bref, elle se serait laissée marcher dessus.
Et sa mère? Non plus... non, enfaite sa mère n'aurait pas pris la peine de s’inquiéter pour une "bouseuse" selon ses propres termes.
Restait l'attitude qu'aurait eu son père dans ce genre de situation. Il se serait montré rassurant, aurait laissé quelques mètres entre elles et lui pour les rassurer et les aurait conduit a l’académie pour essayer de convaincre la blonde de se faire soigner. Oui c'était pas mal ça!

Ses pupilles se dilatèrent progressivement, menaçante, elle pointa du doigt le banc que la blessée avait quitté et prit enfin la parole, d'une froideur a paralyser un ours polaire.

- Tu poses ton cul sur ce banc.

Elle avait articulé distinctement, ne laissant aucune autre possibilité a la fille. C'était quasiment sortie tout seul, autant pour sa résolution... ce soir elle n'était pas d'humeur a être diplomate. Ces deux gogoles savaient ce qu'elle était mais l'une se permettait de la mettre en colère et l'autre essayait de l'amadouer surement dans l'espoir de mettre au plus vite une distance entre ses crocs et son cou.
Elle dévisagea la rouquine et reprit.

- Moi c'est Iris Izeur, appelle moi encore une fois "stalkeuse" ou "vieille dame" et je creuserais moi même ta tombe.

Elle fit craquer ses épaules en s’étirant et agita les bandages.

- Je suis fatiguée et peu patiente et vu l'heure je pense que si je vous ramène consciente ou non, la directrice s'en fichera.

Faire deux allés retours avec une fille sur le dos ne la dérangerais pas plus que ça. Par contre en laisser une de coté, dans les vapes et sur le trottoir était assez risqué pour la demoiselle restante. Avec un peu de chance elles en étaient conscientes et se montreraient un plus plus compréhensive.
Elles étaient assez de loin de l’académie, elle espérait pouvoir arrêter le saignement de Jessica avant qu'un autre vampire arrive, alléché par un arôme aussi... entêtant.
Elle traduisit sa pensée avec des mots.

- Je suis pas le seul vampire du quartier. Et manque de bol, si moi j'ai réussis a vous rattraper avec cette odeur, eux aussi.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Ysé Moonstone
» Gloomy Adroit

» Âge : 23
» Messages : 159
» Popularité : 172
» Race : Humaine
» Profession : Septième année
» Absence : Aucune

MessageSujet: Re: [Terminé] Fright Night Jeu 22 Déc - 16:44

J'avais un peu peur, j'adorais les vampires mais je savais qu'ils étaient tout de même des buveurs de sang et bien que leur présence et leur prestance soit classe, cela n'empêche pas que Jessica était en train de saigner là, et j'avais pas du tout mais alors PAS DU TOUT envie que Jessica se fasse pomper le sang sous mes yeux, je n'aimerais pas que les lèvres de cette morte qui ressemble à une clocharde s'apposent contre la peau de ma nouvelle rencontre, elle était trop jolies pour que les lèvres glacées d'un vampire se posent sur sa peau rose. Je fronçais les sourcils et rougissais un peu en m'entendant penser. Je détournais donc le regard et m'enfermais dans un étrange mutisme. J'allais me calmer, vu que Jessica semblait calme mais le ton froid de l'infirmière me fit frémir tout entière, je me mordis la lèvre et fermais les yeux, comme si j'avais peur que son regard se pose sur moi, c'était quoi ce truc qu'elle avait fait avec ses yeux juste avant de désigner le banc ? Toujours est-il qu'elle m'avait fait un peu peur. Pour une vampire elle était flippante et pas très sexy comme les vampires qu'on voit à la télé. Elle aurait pu être une femme fatale ! Mais non nous on a une vieille SDF... C'est pas juste. J'eus un glapissement plaintif lorsqu'elle s'adressa à moi aussi durement. J'ouvris les yeux et je hochais la tête lentement, comme paralysée sur place, j'étais en face de mon infirmière scolaire, une adulte, vampire ou non je lui devais le respect. Alors, serrant mon sac contre ma poitrine, les bras en croix dessus je m'inclinais deux fois de suite un peu rapidement. « Oui... O-oui madame Izeur, veuillez m'excuser je vous prie. » Dis-je alors maladroitement, les joues rougies de honte. J'étais très à cheval sur certains principes et le fait d'avoir l'autorité d'une adulte en face de moi me rendait aussi soumise qu'une gentille bobonne à son bonhomme.

J'eus un certain soulagement lorsque la voix douce de Jessica se fit à nouveau entendre. Rentrer ? Oh oui j'avais vraiment envie de rentrer maintenant, je n'attendais que ça de rentrer ! Je hochais alors vivement la tête avec un grand sourire comme pour montrer mes encouragement et essayer de motiver la vampire à nous guider jusqu'à la Rainbow Academy. Cependant, elle ne semblait pas du même avis, elle voulait soigner Jessica. « Miss... Miss Berkelay aime beaucoup ses élèves et les surveille de près... Je … Je pense qu'elle aimerait qu'on soit en vie... » Je n'avais plus vu la directrice depuis la visite guidée de l'école lors de mon inscription mais je suppose qu'elle aime beaucoup ses élèves, pour que l'on soit conviés dans une si belle école ? Après tout, elle nous choisi non... ? Hmph. Je trifouillais mes doigts dans mes cheveux nerveusement, me demandant quand est-ce que tout ceci finirait et je posais maintenant mon regard bleuté sur Jessica, l'air grave. J'espérais qu'elle allait nous sortir d'une telle situation.

Puis, la vampire parla d'autre vampires. Il y en avait d'autres dans le coin ? Est-ce qu'ils étaient aussi beaux que ceux qu'on voit à la télé ? Non parce que si ils sont clochards eux aussi ça valait pas la peine mais si ils étaient super beaux moi je voulais bien que Jessica les attire avec son sang, je serais peut être même prête à me tailler le bras pour qu'ils viennent plus vite. Haaan des tas de vampires sexy autour de nous qui se lèchent les lèvres en nous regardant. Prise dans mes pensées, je levais les yeux au ciel rêveusement avec un air un peu stupide sur le visage. Puis je repensais à l'infirmière et à Jessica, je ne voulais pas que Jessica ai mal. Parce que je pense pas que sa blessure doit lui faire du bien. Redescendant à contre coeur sur la planète Terre je soupirais tristement et enfonçais mes mains dans les poches de mon short en jeans. « Laisse toi soigner maintenant Batman, juste pour que ça saigne plus, et après on rentre et je m'occupe de toi, tu pourras venir dans ma chambre, ma colocataire est pas encore là je crois. » Oui parce que j'avais la ferme intention de m'occuper moi même de la belle blonde, je voulais vraiment pas qu'elle pose ses pattes froides sur ma Jessica. J'étais possessive, même avec les gens que je connaissais à peine, mais pour moi, Jessica était déjà une grande amie. Je ne l'avais encore jamais vue dans l'école mais c'est pas grave, je savais qu'on s'entendrait bien. Elle paraissait plus vieille que moi mais en même temps moi j'ai une tête de bébé... Si on oublie mes gros seins.

« ... En plus j'ai envie de faire pipi. » Dis-je en allant m'asseoir à côté de Jessica, du côté où elle n'était pas blessée.

_______________________


« Dans mon monde à moi, y'a que des poneys ! Ils mangent des arc-en-ciel et font des cacas papillons ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Jessica Wolford
» Nouveau Gloomy

» Messages : 39
» Popularité : 49
» Race : Humaine
» Profession : Sixième année

MessageSujet: Re: [Terminé] Fright Night Jeu 22 Déc - 18:23


Un vampire ça vous calme en un seul regard, en un seul geste. Ils avaient la capacité de vous rappeler leur supériorité en moins d'une seconde, juste le temps de faire les gros yeux ou de sortir les crocs. Jessica posa ses fesses sur le banc, l'air inquiet et le cœur battant. La situation n'était pas encore critique mais le courage de la jeune fille était mis à rude épreuve. Pas question que qui que ce soit se fasse sucer le sang ce soir, ni même qu'une seule d'entre elle soit blessée...Ah, oui, c'était déjà trop tard concernant la blonde. C'était d'ailleurs le problème, actuellement.
A ce niveau là de la conversation, on pouvait dire que plus personne ne tentait de se faire plus bête qu'il ne l'était. Chacun avait clairement compris les enjeux de la scène qui allait suivre, et c'était ce qui rendait l'atmosphère aussi tendue : se laisser tripoter par un vampire alors que le sang perle encore de l'égratignure qu'on a au flanc, c'est faire preuve de folie, ou de totale soumission. Ou un peu des deux, en l'occurrence.

-T'inquiète c'est bon. Elle leva les yeux et la fin de sa phrase sembla adressée à l'infirmière. J'suis pas si mal en point en plus, je l'ai déjà dit.

Dans le fond, le cadavre ambulant avait raison. Londres était loin de compter une simple poignée de vampires, et si l'un d'entre eux avait pu se laisser guider par l'imperceptible fumet de sang dans l'air, d'autres le pourraient aussi. Et c'était pas souhaitable.
Patience. Juste un bandage et elles pourraient rentrer, et profiter avec soulagement des battements effrénés de leurs coeurs. Jessica adressa un sourire en coin à Ysé, et hocha la tête. Elle aussi avait une envie pressante, à bien y réfléchir. L'alcool s'était dilué rapidement dans son organisme et demandait à sortir là, maintenant, tout de suite.

La jeune Wolford se décida enfin à remonter à nouveau ses vêtements pour dénuder la blessure, longue estafilade peu profonde mais qui avait suffisamment déchiré l'épiderme et la chair pour barbouiller son flanc de ce liquide vital et écarlate qui suscitait tant d'envies...

-Vous voyez ? Vraiment rien...

Le sans l'embarrassait, cependant. Elle jeta un regard nerveux à l'infirmière, et jugeant qu'il valait mieux limiter les dégats, Jessica entreprit d'essuyer le sang avec un bout de son t-shirt, puis avec ses doigts. Pour que ça ai l'air encore moins grave, et pour que la cannibale ne soit pas tentée par un coup de langue...
Cependant, alors qu'elle effectuait ces quelques gestes qui, d'après elle, pouvaient lui sauver la vie ou du moins la faire durer un peu plus longtemps, la blonde sentit la morsure du froid de la nuit contre sa peau, et s'agita d'un long frémissement en grognant de mécontentement. Et comme, tout le monde le sait, penser à des choses peu catholiques peuvent aider à réchauffer l'organisme (ah les bienfaits de l'imagination), Jessica ferma à demi les paupières et se mit à penser à Lionel. C'était rassurant, déjà, de l'imaginer lui frotter le dos de ses grandes mains chaudes...
Jessica sourit, et regarda encore Ysé. Elle voulut être aussi rassurante pour elle que l'était Lionel.

-T'es dans quelle chambre toi ? Couloir de droite, gauche ou au fond ?

Lancement d'un sujet bateau pour se changer les idées. Ça leur éviterait à toutes deux de se focaliser sur la vampire à moins d'un mètre d'elles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Iris A. Izeur
» Gloomy Attendrissant

» Âge : 23
» Messages : 95
» Popularité : 101
» Race : Vampire
» Profession : Infirmière

MessageSujet: Re: [Terminé] Fright Night Sam 24 Déc - 21:46

Iris regarda la rousse avec une bonne dose de soulagement et d’étonnement. Elle n'avait jamais était aussi peu sur la même longueur d'onde qu'avec cette fille. Elle n'arrivait pas a la cerner, a prévoir ses réactions et encore moins son caractère. Il était étonnant que cette fille puisse la mettre dans une colère destructrice et juste après la faire sourire... intérieurement bien entendu.
Mais quel age pouvait elle bien avoir?
En tout cas une chose était sure. Avec ces deux la il suffisait d'en convaincre une pour que l'autre suive. Le lien entre ces deux filles avait l'air assez fort, malgré le fait qu'elles venaient de se rencontrer.
La blonde alla enfin s'asseoir bien que ses yeux parlait pour elle.
Iris ne s'attarda pas sur ses expressions. Elle attendit que Jessica termine son "nettoyage".
Elle étouffa un bâillement qui trahissait son état de fatigue, renifla un petit coup lorsque le vent vint la percuter en traitre et rejoignit la blonde, s'asseyant en face d'elle, sur ses talons en rebroussant ses manches pour qu'elles ne la gênent pas et leva les mains vers elle, comme un chirurgien. Le sang ne lui posait plus vraiment problème, avec un métier pareil elle avait du apprendre a réguler sa soif et ne plus réagir de façon violente a l'odeur du sang.
Ses sourcils se froncèrent et retrouvant enfin tout son professionnalisme.
Ses mains étaient d'une blancheur impeccables. Elle étaient son instrument de travail, contrairement au reste de sa personne ce soir, ses mains étaient d'une propreté presque irréprochable, se qui était en soit un exploit.

Ses longs doigts blancs d'aristocrate s’approchèrent de l'abdomen de la jeune fille pour palper avec une douceur surprenante les bords de la plaie. Sa peau glacé était un thermomètre ne connaissant aucune rivalité avec les inventions humaines, la moindre trace de chaleur était capté par la pulpe de ses doigts.
Les bords de la plaie étaient légèrement gonflés et un peu plus chaud que la température habituelle d'un humain.
L’infirmière garda cette réflexion pour elle pour ne pas troubler la conversation des deux filles et sa tranquillité et continua son travail en silence.
Elle récupéra finalement le bandage qu'elle avait prit soin de ranger dans une poche intérieur pour éviter qu'ils ne soient souiller et l’appliqua avec dextérité tout au tour de l'abdomen de l'adolescente et serra suffisamment pour qu'il ne s'en aille pas et reste bien sagement a sa place. Du grand art...
Elle se redressa et recula en étouffant un nouveau bâillement.

- Finit. On y ...

Elle redressa soudainement la tête, la gorge serrée.
La chape de fatigue qui commençait petit à petit à s'abattre sur elle ne fut pas suffisante pour qu'elle passe a coté de "ça". Une odeur. Une odeur de "viande froide" assez forte pour qu'elle puisse déterminer qu'il ne s'agissait pas d'un chien venant de clamser...
Elle était pourtant suffisamment diffuse pour qu'elle sache que la "menace" était encore bien loin.

- " Et merde." lâcha t-elle.

Se mordant la lèvre, oubliant de battre des cils, l’infirmière savait qu'elle devait réagir mais elle hésitait. S’ébrouant elle jugea que danger ou non il était temps de se dépêcher. Elle retira d'un geste rapide son manteau et fit passer au dessus d'elle son sweat-shirt, se retrouvant avec un simple T-shirt noir. Elle s'adressa aux deux filles sans les fixer, son attention toujours focalisée sur l'odeur tenant a la main ses vêtements.

- Jessica c'est ça? Hum que dirais tu de jeter ton t-shirt et de mettre mon sweat, par simple "précaution?" Et puis de courir...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Ysé Moonstone
» Gloomy Adroit

» Âge : 23
» Messages : 159
» Popularité : 172
» Race : Humaine
» Profession : Septième année
» Absence : Aucune

MessageSujet: Re: [Terminé] Fright Night Sam 31 Déc - 15:02

J'observais la scène comme impuissante mais il fallait que je reste calme, après tout je vouais un culte aux vampires je devrais avoir confiance en eux, mais je n'étais pas non plus gaga au point d'en oublier que parfois ils étaient de véritables bêtes sauvages. Je ne savais pas si je pouvais avoir confiance en l'infirmière et c'est ça qui me faisait véritablement peur je crois, ne pas pouvoir tout prévoir et anticiper les mouvements qui pourraient éventuellement se produire dans les minutes à venir. Jessica semblait vouloir apaiser les tensions, qu'est ce qu'elle était intelligente, parvenir à comprendre tout ce qui se passait autour d'elle comme ça en quelques secondes... C'est pas donné à tout le monde. Prenons moi comme exemple, je comprend jamais rien à rien et il faut un bon moment pour que je percute la chose et que je puisse me rendre compte de ce qui se passe réellement sous mes yeux. C'est comme ça que pendant de nombreuses années je croyais que mes parents étaient de grands sportifs vu qu'ils faisaient de la gymnastique la nuit comme ils me l'ont si bien dit la fois où je les ai surprit. Je n'ai compris que il n'y a pas longtemps qu'en réalité ils effectuaient une scène de reproduction avec un coït ce qui provoque chez l'un et l'autre beaucoup de plaisir. C'était long à démarrer dans ma petite tête mais une fois que je sais quelque chose et bien je ne l'oublie pas. Encore heureux parce que sinon j'aurais rien pour moi, déjà que je suis rousse...
Je préférais ne pas regarder lorsque l'infirmière soignait Jessica parce que j'aimais pas trop la voir la tripoter ainsi, c'est comme si j'étais jalouse, parce qu'elle la touchait alors que je ne connais pas beaucoup plus Jessica que cette infirmière... A part qu'on a vécu une expérience unique ensemble et que si nous étions dans une série télévisée, on finirait par tomber irrévocablement amoureux et on serait le nouveau couple glamour du petit écran. Malheureusement, nous n'étions pas dans une série télévisée à la con, ici c'est la vraie vie et ça paraît tout de suite beaucoup moins marrant d'un coup. Je me mordis la lèvre inférieure en reposant mon regard sur la blonde et je lui fis un petit sourire en coin, tripotant mes doigts entre eux nerveusement. Je n'étais pas rassurée.

« Je euh.. Je suis au début du couloir je crois... » Commençais-je à répondre pour la belle blonde, réfléchissant au numéro de ma chambre. Je m'étais installée quelques temps plus tôt mais étant toute nouvelle à la Rainbow Academy je ne me souvenais pas encore de tout. Je savais que j'avais une colocataire d'après les concierges zombies mais j'ai oublié de leur demander le nom de cette personne, pensant la rencontrer rapidement. « Chambre numéro un ! » Dis-je soudainement comme touchée par la grâce, toute fière de moi. Cette journée promettait d'être riche en émotions, et j'en avais déjà eus assez pour ma part parce que sérieusement ça faisait beaucoup pour une jeune femme comme moi. Sans m'en rendre compte, pendant que je parlais, naturellement ma main était venue chercher celle de la blonde, nerveuse. C'était plus pour me rassurer moi que pour lui montrer mon soutient au final. Je me mordit la lèvre inférieure et reposa mon regard bleuté sur l'étrange rencontre vampirique du soir, m'inquiétant en voyant son air. Je me levais subitement en l'entendant faire une telle proposition à Jessica. « Quoi ? Qu'est-ce qu'il se passe !? Dites moi Mlle Izeur ! Pourquoi on doit courir ? Et pourquoi elle doit mettre votre vieux pull pourri ? Jessica est malade ? Moi j'ai peur là ! Alors si vous avez pas remarquer faut me rassurer sinon je panique vite et je finis par faire de l'hyperventilation ! » Dis-je alors que je commençais déjà à m'agiter, perdant la main de Jessica dans mon propre tumulte, si un vampire s'inquiétait c'est qu'il se passait quelque chose de pas bien du tout et quand c'est pas bien du tout moi j'aime pas du tout. A moins que.... Que ce soit des vampires super sexy qui viennent pour faire de nous leur reine ? Assez utopique mais... Ça reste probable ! Je regardais autour de moi nerveusement mais dans l'obscurité je ne voyais rien et puis j'avais froid, j'avais envie d'une bonne douche, de pisser un bon coup et de dormir jusque demain midi ! « Je veux rentrer... » Geignais-je. Mais, et si c'était comme tout à l'heure ? Qu'on s'inquiétait pour rien et qu'en fait c'était encore un chien qui venait vers nous ? Non... Un vampire a plus de flair que ça, sinon c'est un vampire en carton.

_______________________


« Dans mon monde à moi, y'a que des poneys ! Ils mangent des arc-en-ciel et font des cacas papillons ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Jessica Wolford
» Nouveau Gloomy

» Messages : 39
» Popularité : 49
» Race : Humaine
» Profession : Sixième année

MessageSujet: Re: [Terminé] Fright Night Sam 7 Jan - 21:59


Visiblement, le destin refusait le moindre répit aux deux demoiselles. Jamais plus de quelques minutes ne s'étaient écoulées dans le calme ce soir, pas même lorsqu'enfin Jessica s'était fait à l'idée que la vampirique infirmière ne voulait pas la bouffer tout de suite.

Elle avait pourtant longuement pesé le pour ou le contre, et entre lui faire confiance ou s'enfuir le plus vite possible, le choix avait été fait à la vue du travail minutieux qu'elle effectuait sur la blessure de son flanc. Badinant avec Ysé elle ne l'avait pas pour autant lachée du regard, et force était de constater qu'elle prenait son job très à cœur. Un bon point pour les humaines donc, leur heure n'avait pas encore sonné...
Mais voilà qu'au moment où elle s'y attendait le moins, Jessica eut un sursaut en voyant changer l'attitude de sa « bienfaitrice ». Son visage mort s'était contracté dans une expression qui ne voulait rien dire de bon. De nouveaux ennuis.
Ysé réagit immédiatement, bien sûr. Elle était sur les nerfs et ne cachait pas bien ses émotions, pas bien du tout même. En plus de ça, elle était plus bavarde qu'une pie, ne connaissant sans doute pas les avantages qu'il y avait à garder certaines choses pour soi.

-On peut avoir une explication au moins ?

Le regard azuré de Jessica était teinté d'inquiétude, mais ses sourcils froncés se voulaient sévères. Histoire de rappeler qu'elle n'était pas qu'une vulgaire marionnette dont on pouvait disposer comme on le désirait. Elle obtempéra, pourtant. Retirant sa veste et son t-shirt en tournant le dos aux autres, elle grelotta avec violence et enfila le vêtement donné par l'infirmière. Il était glacé, comme s'il venait de sortir d'un congélateur après y avoir passé quelques mois... C'était bel et bien une vampire, un cadavre ambulant, une aberration de la nature...
Jessica prit le bras d'Ysé pour la faire bouger. La rouquine exigeait des explications, qu'à priori elles n'avaient pas le temps d'avoir. Il fallait fuir. Jessica commença à courir, ses jambes engourdies par la fatigue foulant le sol malgré tout. Direction l'Academy. Là bas, à priori, elles seraient en sécurité. Là bas, à priori, on les laisserait tranquilles. Et elles pourraient dormir. À priori.

La plupart du temps, Jessica regorgeait de confiance en elle. Elle savait toujours ce qu'elle voulait faire, et pourquoi. Elle savait comment arriver à ses fins, et ce qui était le mieux pour elle. Mais ce soir, c'était un peu compliqué, et tous ses repères, fragilisés depuis son arrivée à Rainbow Academy, volait en éclat et la rendaient maladroite dans ses décisions.

- Putain ! C'est par où ?!

Jessica pila net dans une rue, retenant Ysé au cas où elle serait prise au dépourvu et tomberait. La peur subitement rendait la blonde incapable de prendre une décision, et arrivée à un carrefour elle écarquilla les yeux avant de chercher l'infirmière du regard. Et durant ce temps, elle pouvait sentir dans son dos comme un regard lourd et assassin, deux poignards aiguisés qui cherchaient à la percer de part en part. Jessica commença à avoir peur à nouveau. Genre vraiment peur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Iris A. Izeur
» Gloomy Attendrissant

» Âge : 23
» Messages : 95
» Popularité : 101
» Race : Vampire
» Profession : Infirmière

MessageSujet: Re: [Terminé] Fright Night Jeu 12 Jan - 21:10

C'est dans un curieux détachement que la vampire regarda distraitement Jessica faire ce qu'elle lui demandait. La rousse commençait a paniquer, la blonde essayait de répondre avec flegme. Mais les deux lui posaient la même question.
Que se passait il au juste? Que répondre a cela... " Je ne suis pas franchement certaine bien qu'avec la chance j'ai ce soir, je pense que nos probabilités de tomber sur un vampire en chasse sont bien plus grosses que la poitrine de l’hystérique?
Elle se gratta pensivement le menton de son index en récupérant le T-shirt souillé de sang avec une rapidité sans égale avant que celui ci ne touche le sol, action qui avait surement dû passer pour invisible pour les deux filles qui se laissaient gagner par la peur... non sans raison.
Son attention toujours focalisée sur la présence qu'elle percevait grâce a son odorat, elle se contenta d'une simple phrase a leur intention.

- On va rentrer Ysé... restez bien a deux, j'arrive.


Le ton était pour la première fois, sincèrement doux. Les quittant des yeux, elle se mit a courir dans le sens opposé, le vêtement serré dans la main gauche. Elle avait eu deux choix, faire disparaitre l'odeur ou essayer de l'utiliser comme traquenard.
Le visage des deux filles l'avait décidé. Elle devait les rejoindre le plus rapidement possible.
Sa course s’arrêta alors dans une ruelle simplement nauséabonde. Des poubelles s’entassaient, celles d'une restaurant asiatique et celles d'un poissonniers s'y côtoyaient. L'odeur que dégageait ce mélange était tellement forte que l'odeur du sang de Jessica serait noyé dans celles du sang de poissons et des aliments périmés du restaurant.
L’infirmière dissimula sans ménagement le T-shirt souillé et fit demi tour, adoptant un air extatique qui était propre aux vampires. Les cheveux flottant dans son sillage tel un étendard immaculé, les yeux rivés sur un point invisible, elle continuait a reflechir a toute allure en revenant sur ses pas.
Était il réellement prudent de rejoindre les filles? L'odeur de deux humaines étaient normales, l'odeur de deux humaines plus un vampire l’était moins et pourrait alors interloquer le maraudeur et piquer sa curiosité.
Et si elle allait directement chercher l'affrontement? Si celui ci était plus jeune qu'elle, elle pourrait s'en débarrasser sans trop de problèmes.

Iris poussa un grognement de dépit, ses raisonnements étaient tous idiots. Pour commencer, si elle avait pu le sentir, lui aussi avait du reconnaitre son odeur alors qu'elle était deja avec les filles.
Et si elle allait chercher l'affrontement, rien ne lui garantissait que son adversaire ne serait pas plus âgé ou qu'un autre vampire pouvait débarquer.
Essayant de repousser la peur qui commençait à la gagner, l’infirmière prit la route de l’académie pour rejoindre les deux filles.
Il n'y avait plus qu'une solution. Si le vampire se pointait, elle ferait mine de ne pas vouloir partager ses "proies".
Elle rattrapa Ysé et Jess alors que les deux ralentissaient et que Jessica demandait son chemin a son amie.

- On tourne a gauche! On a un vampire au basques, on ne s’arrête pas!


Elle se demanda brièvement si elle avait bien fait de leur dire.... oh et puis phoque, de toute manière elles allaient bien s'en rendre compte, si lui aussi décidait de se pointer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Ysé Moonstone
» Gloomy Adroit

» Âge : 23
» Messages : 159
» Popularité : 172
» Race : Humaine
» Profession : Septième année
» Absence : Aucune

MessageSujet: Re: [Terminé] Fright Night Dim 15 Jan - 14:39

En fait. Comme d'habitude, j'suis à côté de la plaque je crois. Je panique, je panique et je ne me rend même pas compte que je me fais entrainer par la belle blonde à travers les rues de Londres. Je ne tardais pas à être essoufflée et ralentir le rythme. Mais je ne cessais de courir, fixant la main, fixant nos mains, liées entre elles. Ces mains, c'était comme si c'était ma propre vie qui était en jeu. Si je lâchait cette main, mon cœur s'arrêterait de battre. Alors prise d'une impulsion nouvelle je me redressais, resserrais mon étreinte sur sa main et me remettais à courir de plus belle. Je savais bien comment agissaient les prédateurs surtout s'ils étaient des enfants du grand Dracula. S'il avait décidé de nous suivre et de nous manger il n'allait pas nous lâcher surtout s'il était affamé et qu'il avait été attiré d'une quelconque façon. Ici, c'était le sang de Jessica qui avait été l'appât. Mais c'était ma Batman, et elle ne pouvait pas être faible, comme d'habitude elle avait agit super vite. Enfin je ne sais pas si je peux parler d'habitude alors que je dois la connaître depuis une heure et demi voir deux maximum. Mais c'était déjà un point que je remarquais chez elle, sa rapidité à agir. Elle avait directement échangé de vêtements avec l'infirmière et m'avait entrainée, et moi, moi je la ralentissais en devant reprendre mon souffle parfois, courant moins vite qu'elle. Je me sentais nulle, je me sentais vraiment inutile par rapport à elle. Pendant un instant j'ai songé à la laisser courir pour se sauver elle plutôt que de nous perdre toutes les deux. Ce fut lorsqu'elle s'arrêta que je songeais à la laisser repartir seule, mais l'infirmière refit son apparition. C'était notre sauveuse à toutes les deux en fait, elle était pas une clocharde, elle était une gentille vampirette, c'était touchant. J'en avais profité pour reprendre mon souffle à nouveau puis je décidais d'obéir et d'arrêter de songer à mes rêves, penser d'abord à la sécurité des autres. « ... Bon on y va ! »

Je repris les devants sur Jessica, sans lâcher sa main, elle avait tendance à s'énerver je crois, j'eus un petit sourire en coin quand mon regard croisa le sien et je me remis à courir, cette fois ci c'était moi qui la tirait dans les rues de Londres, je reconnaissais le chemin maintenant, on était assez près, une fois à l'école il ne pourrait plus nous courir après. Et puis, je sais que s'il apparaissait, Mme Izeur ferait son possible pour nous aider et le chasser, c'était son travail aussi après tout. La blonde ne tarderait pas à reprendre les devants, je ne courrais pas très vite mais le chemin je le connaissais alors je lui donnais parfois des indications quand je voyais qu'elle semblait hésiter, j'essayais de garder mon calme le plus que possible, imaginant notre prédateur comme un bête vampire de Twilight. Ils sont tout gentils tout mignon là dedans et ça fait pas peur sauf dans le dernier qui est assez gore mais c'est pas à cause d'un vampire en particulier, enfin si mais non. Je secouais la tête, penser à tout ça me ralentissait mais je ne voulais pas paniquer non plus. Je voulais être l'amoureuse d'un vampire pas la cible ni la nourriture, c'était beaucoup moins excitant. « ... Jessica ! » Dis-je essoufflée en m'arrêtant, reprenant mon souffle lentement, au bout de la rue se dressait l'énorme bâtiment qui représentait notre école. Je l'observais, mon autre main sur la poitrine. « .. J'en peux... Plus.. Aah.. »

Je me mordais la lèvre, mes jambes tremblaient, j'avais peur merde. J'étais crevée, et j'arrivais plus à avancer. Je soufflais rapidement, haletante, respirant bruyamment et en plus de ça j'étais en sueur. Cependant un bruit derrière moi me fit avoir des sueurs froides. Si Jessica était là, Mme Izeur ici. Alors qui était derrière nous ? Je me mordis la lèvre, un peu tremblante, j'étais encore une fois trop nulle. « .. Pardon. » Balbutiais-je gênée, me mordant un peu plus fort la lèvre avec mes petites canines pointues pour celles d'une humaine. Je me redressais enfin, me massant les côtes, lançant un regard implorant à Jessica, j'aurais tellement voulut courir encore et passer cet énorme portail qui se dessinait devant nous.

_______________________


« Dans mon monde à moi, y'a que des poneys ! Ils mangent des arc-en-ciel et font des cacas papillons ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Jessica Wolford
» Nouveau Gloomy

» Messages : 39
» Popularité : 49
» Race : Humaine
» Profession : Sixième année

MessageSujet: Re: [Terminé] Fright Night Dim 15 Jan - 15:14


A y bien réfléchir, c'était loin d'être la première fois que Jessica était traquée en pleine ville. Quelques épisodes de vol à l'étalage, un peu de provocation gratuite envers les forces de l'ordre, ou même lorsqu'elle se frottait à plus fort qu'elle... les rues de Londres l'avaient déjà vue détaler comme un lapin pour échapper aux ennuis qu'elle s'était elle-même créés. Et les conséquences, et les enjeux, n'avaient jamais été assez grave pour l'empêcher de recommencer.
Par contre, se sentir réellement dans la peau d'un lapin en sachant qu'un putain de cannibale est à ses trousses, par pure malchance, ça ne lui était jamais arrivé. C'était une grande première dans sa jeune existence, et en toute honnêteté elle s'en serait bien passé. D'autant plus que la soirée avait déjà été chargée en émotions.

Haletante, s'accrochant presque trop fort à la main d'Ysé pour être sûre de ne pas la lâcher (craignant de la perdre ou de se perdre, sans distinction), Jessica avait les yeux écarquillés et larmoyants à cause du vent frais qui heurtait ses iris au fil de sa course. Son cerveau semblait tourner à vide, l'instinct ayant pris le dessus, ce qui lui laissait l'étrange impression de ne plus être dans son propre corps.
Ysé et elle suivaient les indications de la femme vampire, du mieux qu'elles pouvaient. La rouquine semblait reconnaître la route, si bien que c'était plutôt elle qui menait la danse, mais visiblement de condition physique inférieure à celle de Jessica, elle fini par ralentir, genre vraiment. Jusqu'à s'arrêter. C'était con, l'établissement apparaissait, fantomatique, un peu plus loin dans la rue. L'imposante bâtisse aux murs sombres, tout droit sortie d'un autre siècle, avait presque gagné en hospitalité de leurs points de vue.

-Non non... NON ! Ysé allez ! BOUGE !

Jessica criait peut être un peu trop. C'était le signe qu'elle était vraiment à bouts. Mais même épuisée, elle n'aurait jamais interrompu sa course. Elle faisait confiance à son corps et savait que même si c'était douloureux, elle aurait pu atteindre son but...
Trop tard. Les yeux toujours grands ouverts Jessica observa les alentours pour essayer de distinguer un éventuel mouvement autre que celui d'Ysé ou de l'infirmière cadavérique qui était censée les protéger. Debout, les jambes légèrement fléchies, à l'affut du moindre bruit, Jessica avait l'air d'un fauve acculé paré à encaisser le coup qui allait partir d'une seconde à l'autre. De fait, elle ne s'occupait plus vraiment d'Ysé, mais de sa propre survie. Pourtant, elle chuchota, la voix rauque et tendue :

-Il faut qu'on avance... avance... ! Doucement...

Joignant le geste à la parole, et balayant toujours les alentours de son regard azuré qui peinait à voir dans l'obscurité, peu aidée par la lumière faiblarde des réverbères, la blonde se déplaça d'un pas, puis d'un autre, sur la pointe des pieds comme marchant sur des oeufs. Elle se stoppa... Pas de réaction parmi les ombres. Elle recommença à marcher... et là, la guerre fut déclarée, et une silhouette à la vitesse inconcevable empli le champ de vision de la jeune fille, qui ferma les yeux. Réflexe débile. Tu parles d'un fauve... Elle se sentait plutôt l'âme d'un hérisson à l'heure actuelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Iris A. Izeur
» Gloomy Attendrissant

» Âge : 23
» Messages : 95
» Popularité : 101
» Race : Vampire
» Profession : Infirmière

MessageSujet: Re: [Terminé] Fright Night Dim 22 Jan - 19:42

Iris avait une furieuse envie de prendre les deux sous le bras et de les balancer sans ménagement jusqu’à l'entrée de cette académie de merde qui mettait un temps fou a apparaitre. Mais bien sur elle ne pouvait pas... Parce que cela voulait dire avoir les mains occupés... et qu'aussi sa vitesse serait diminuée par leur poids(ces deux là ne devaient surement pas se nourrir exclusivement de légumes vu l'odeur légèrement sucrée qu'elles dégageaient...) se qui reviendrait finalement au même avec un bon malus pour elle.
Elle avait l'impression bizarre d’être dans la peau d'un félin se faisant courser par un charognard voulant lui voler ses proies...
Iris jeta un regard a Jessica puis a Isé. En l’occurrence un lapin et une dinde.
La peur avait lentement cédé a la colère, l’infirmière détestait ne pas être celle qui course. Ce vampire avait, dans son propre intérêt, d’être plus puissant qu'elle sinon elle allait méchamment se venger, homme ou femme, elle ne faisait aucune distinction.
Et si ce n'était pas le cas... elle reporta cette réflexion pour plus tard.

Un bref instant, une lueur d’espoir des plus humain brilla dans les yeux de l’infirmière lorsque son regard se posa enfin sur l’académie qui se profilait à l'horizon, majestueuse dans une écharpe de brume prête a se disloquer par le moindre coup de vent tellement celle ci était mince. D'un élan irrésistible, sa foulée s'allongea en oubliant une demie seconde que les deux filles a ses cotés n'avaient ni sa rapidité ni son endurance. Ce fut les parles de la rousse qui la ramenèrent sur terre et qui fit voler en éclat son mince espoir de rejoindre le bâtiment avant le vampire qui était vraiment, vraiment très proche désormais.

- ... Jessica ! .. J'en peux... Plus.. Aah.. "


Tout se passa alors comme dans un ralenti. Le cœur au bord des lèvres la vampire se retourna. Ses craintes devenaient réalité. Dans son optimisme elle avait distancé les filles d'une vingtaine de mètres. Ysé s'était arrêtée, la respiration hachée, Jessica, elle, l’exhortait mais s’arrêta finalement pour se mettre en position d'auto défense.
Ses cheveux, dans le mouvement qu'elle fit pour se retourner bâtèrent ses joues et son front alors qu'elle actionnait ses premiers gestes pour retourner vers les étudiantes, consciente dans chacune de ses fibres que leur chasseur était la.
Dans un effort violent, elle accéléra encore d'avantage en laissant échapper un grognement caverneux par ses lèvres entrouvertes, tiraillait par une douleur vive dans l’intérieur de ses cuisses dut a l’étirement saccadé et barbare qu'elle imposait a ses jambes.
Dans sa course désespérée pour arriver avant l'autre, Iris tendit son bras gauche vers un panneau STOP et l'arracha en tournant sur elle même en bandant les muscles de ses bras.
Un seul malheureux mètre la séparait encore des deux humaines, sa vitesse était a son paroxysme.
D'un mouvement ample, elle laissa le bout de son arme improvisée percuter le sol pour que celui ci exerce une force suffisante pour imiter les propriétés du papier de verre en tournant le panneau entre ses mains pour que chaque coté soit aiguisés et se plient grossièrement, tel un pieu d'acier. Le bruit que le frottement était tout bonnement atroce mais elle l'entendit a peine, sentant simplement le sang battre a ses oreilles tel un tambour de guerre.
En un clignement de cil tout se joua.
Elle combla la distance au même moment que leur poursuivant, un mâle, aux canines démesurés, d'une pâleur effrayante, en ce moment plus bestiale qu'humain. Il avait sauté au dessus de la pauvre Ysé pour se jeter sur Jessica la bouche ouverte dans un feulement qui projeta quelques jais de baves.
Iris avait feulé a son tour, un son puissant qui ne le fit pas réagir. Ses yeux dilatés a l’extrême, un puissant flot d’adrénaline parcourant ses veines, l’infirmière brandit le panneau tel un javelot et le fit tournoyer alors qu'elle faisait un demi tour sur elle même pour donner un maximum de puissance a son geste pour finalement projeter son arme au moment même où le vampire allait planter ses canines et amorçait un mouvement pour se saisir de ses épaules.
Le pieux d'acier le cueillit a l'omoplate gauche, évitant de quelques millimètres Jessica et qui broya l'os dans un son écœurant. Le vampire fut projeté et se retrouva assit contre un mur, empalé par le panneau qui s'était profondément enfoncé dans le mur, ne laissant dépasser que l’octogone rouge où était marqué en grosse lettre blanche STOP.
Iris se précipita sur lui, poussa un nouveau feulement guttural laissant voir ses canines, dans un sourire vainqueur. Elle l'attrapa a la gorge en s'asseyant sur lui, une jambe de chaque coté de celle de l'homme.

- Plus jeune d'un demi siècle. Trai again!"

Les yeux de l'homme regardèrent le panneau puis la vampire, droit dans les yeux. Iris Leva le bras et le plongea les ongles en avant dans la gorge thoracique de celui qui était devenu sa proie. Attrapant le cœur de sa main, elle fit le geste a l'envers pour le sortir du corps, tuant enfin une menace qui n'était désormais plus. Jetant l'organe au coté de son ex propriétaire, Iris s'essuya sur le manteau noir d'un autre siècle du vampire qui se transformait progressivement en un tas de cendre en se pétrifiant totalement. Elle se releva pour voir la décomposition s'achever comme si il n'avait toujours était qu'un tas de poussière.

Passant ses mains dans ses cheveux en poussant un soupire profond, Iris se tourna finalement vers les deux filles, en essayant de se calmer et de réguler son flot d’adrénaline qu'avait engendré la panique.

- On rentre"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Terminé] Fright Night

Revenir en haut Aller en bas

[Terminé] Fright Night



           Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sauter vers: